PARTAGER

L’esplanade du Musée des civilisations noires sera disponible d’ici 3 mois. Hier a eu lieu la pose de la première pierre de ce dernier acte des travaux du Musée dont l’inauguration est prévue au dernier trimestre de 2018.

90 jours ou moins ! C’est le deadline donné par les autorités pour l’achèvement des travaux de l’esplanade du Musée des civilisations noires.  L’inauguration est, quant à elle, prévue au dernier trimestre de 2018. Après la réalisation du Musée des civilisations noires «qui sera, à n’en pas douter, un facteur important du renouveau culturel du monde noir, nous venons à nouveau comme une cerise sur le gâteau poser la première pierre de son esplanade», a magnifié hier le secrétaire général du ministre de la Culture. Selon Birane Niang, le démarrage des travaux «qui devront durer exactement 90 jours, voire moins, rend définitivement opératoire l’ouverture du Musée dans un environnement exceptionnellement favorable».
«Nous sommes en face d’un projet culturel total avec une exigence de dialogue et d’harmonie entre les activités intra-muros et extra-muros», a affirmé M. Niang. Profitant de la tribune qu’offre cette cérémonie de pose de la première pierre des travaux de construction et d’aménagement de cette place, ce représentant du ministre de la Culture a indiqué que le Musée «ne pourra exister sans son esplanade qui, comme une sentinelle, va toujours offrir le meilleur des accueils au public». Birane Niang a en outre redit la gratitude du Peuple sénégalais à l’endroit de la Chine qui, après la construction du Musée, a offert l’aménagement de cette esplanade. «Nous ne ménagerons aucun effort pour mettre l’équipe chinoise dans toutes les conditions possibles et accompagner l’entreprise chinoise dans ses démarches administratives», promet-il.
Il faut noter que la construction de cette esplanade comprend, selon le Conseiller économique de l’ambassade de Chine à Dakar, Liu Yifeng, la perfection de la clôture, les grillages et la porte du Musée, la pose des carrelages sur la place. Aussi, y aura-t-il la restauration de l’espace vert, l’installation des réseaux d’eau et d’électricité, le drainage de l’eau de pluie et l’installation de l’éclairage. «Dans 3 mois, après l’achèvement des travaux, le Grand Théâtre national et le Musée seront liés impeccablement par une esplanade merveilleuse», dixit M. Yifeng. Ces deux projets culturels, financés par le gouvernement chinois, «présenteront un aspect plus brillant et plus harmonieux». «Aujourd’hui, nous sommes ravis de voir le nouvel an  commencé par ce nouveau projet», a commenté encore M. Yifeng. Il espère dans la même dynamique que «la coopération de nos pays dans tous les domaines sera couronnée de plus de succès cette année». A l’en croire, la Chine reste toujours à côté du Sénégal pour l’accompagner sur le chemin de l’émergence.
Il faut noter que la réalisation de ce projet d’esplanade vise à répondre aux besoins d’exposition et de loisir à grande échelle en plein air. La superficie d’occupation du terrain est de 12 mille 661,2 m2.
mfkebe@lequotidien.sn 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here