PARTAGER

Décidément il est sur tous les fronts. Le ministre de l’Intérieur a sorti hier la cravache, face au blocage des activités de la mine des Industries chimiques du Sénégal (Ics) par les populations de Tobène. 7 personnes interpellées : 3 chefs de village, 3 personnes déléguées par les populations et Cheikh Top, le responsable des jeunes de Tobène.

La gendarmerie de Mboro a exécuté hier la décision prise par le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, en visite à Méouane, le 28 juillet 2020, sur le blocage par les populations de Tobène des activités de la mine (décapage) des Industries chimiques du Sénégal (Ics). En effet, après concertation, lors de cette dite rencontre qui a regroupé les deux parties, le ministre avait sollicité «la délimitation des 6 ha de terres dont les Ics avaient besoin avant une concertation sérieuse sur la question des indemnisations». Une sollicitation qui avait buté sur le refus des populations. Lesquelles face à la presse, la semaine dernière, ont campé sur leur position : «Nous refusons toute tentative qui consisterait à forcer la délimitation des terres sans consensus au préalable. Tant que le barème d’indemnisation de 20 millions de francs Cfa par ha n’est pas négocié, les Ics ne procéderont pas à la délimitation des terres.» Elles avaient aussi signalé : «Si la force consiste à attaquer de pauvres et innocents paysans, qu’il soit clair aux yeux de tous que nous sommes plus que jamais déterminés à aller jusqu’au bout ; et cela, quoi qu’il nous en coûterait.» Et face à la radicalisation de ces populations, l’Etat a actionné les forces de défense et de sécurité pour accompagner les Ics à faire une évaluation des personnes impactées par l’avancée de la mine au niveau de son site d’extraction de Tobène. D’où l’encerclement du village par les éléments de la brigade de la gendarmerie de Mboro pour encadrer les opérations.
Pour le moment, 7 arrestations ont été effectuées. Il s’agit de 3 chefs de village, de 3 personnes déléguées par les populations locales et Cheikh Top, le responsable des jeunes de Tobène. Ils ont été embarqués par la gendarmerie hier matin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here