PARTAGER

L’International islamique du financement du commerce (Itfc) a approuvé un décaissement de 8 millions d’euros, soit 5 milliards 200 millions de francs Cfa en faveur du secteur privé national. A travers ce soutien, l’Itfc veut permettre au Sénégal de continuer à contribuer à l’inclusion économique dans ce contexte de Covid-19.

Le secteur privé national bénéficie d’un nouveau soutien financier d’un montant de 8 millions d’euros, soit 5 milliards 200 millions de francs Cfa dans le cadre la lutte contre le Covid-19. Il s’agit d’un décaissement de l’Internationale islamique du financement du commerce (Itfc). A travers ce soutien en faveur du secteur privé, l’institution membre de la Banque islamique de développement (Bid) veut permettre au Sénégal de continuer à contribuer à l’inclusion économique.
Ce financement, dénommé «Mourabaha» de 8 millions d’euros au profit précisément de la Banque islamique du Sénégal (Bis), vise à soutenir les opérations de financement du commerce du secteur privé sénégalais.
«Afin de permettre au Séné­gal, membre de l’Organisa­tion de la coopération islamique (Oci), de continuer à contribuer à l’inclusion économique, le soutien de l’Itfc a été orienté en faveur du secteur privé, moteur essentiel de l’emploi et du développement socio-économique en cette période de crise résultant de la pandémie du Covid-19», explique l’Iftc dans un communiqué.
Au Sénégal, ce sont ainsi plus de 300 mille Petites et moyennes entreprises (Pme) et microentreprises qui représentent 90 % des entreprises.
«Le Mourabaha devrait soutenir environ 1 000 emplois dans le secteur privé, notamment dans les secteurs de l’alimentaire et de la distribution. De plus, le financement va contribuer au commerce intra-Oci, en ligne avec le mandat de l’Itfc en matière de financement et de développement du commerce», mentionne la correspondance de l’Itfc.
Pour faire face à la crise en cours, le gouvernement du Sénégal a mis en place un programme qui comprend des mesures médicales et sociales. Le décaissement rapide de ces 8 millions d’euros par l’Itfc a permis aux entreprises privées locales de se procurer des denrées alimentaires de base urgentes et de soutenir l’effort national pour assurer la sécurité alimentaire.
«Ce Mourabaha est une intervention nécessaire dans ces conditions mondiales extraordinairement difficiles et va soutenir les efforts de la Bis et du gouvernement pour assurer la disponibilité de produits de base dont la population sénégalaise a tant besoin. Il vise également à soutenir les entreprises privées qui sont les plus grands emplo­yeurs dans le pays», a déclaré Hani Salem Sonbol, Directeur général de l’Itfc.
L’Itfc soutient activement le développement du commerce au Sénégal depuis sa création en 2008, avec plus de 764 millions de dollars de financement et de programmes de facilitation du commerce en faveur du pays et de ses secteurs clés, tels que l’énergie et l’agriculture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here