PARTAGER

Après avoir exprimé sa fierté d’avoir joué sa partition le 23 juin 2011, Benno bokk yaakaar tire sur les «récupérateurs» qui veulent opposer le mouvement au régime de Macky Sall.

Hier, ils étaient dans le bord des contestataires qui avaient marqué la journée du 23 juin 2011, le jour où le Peuple a dit non à un ticket présidentiel couplé à un poste de vice-président. Aujourd’hui, 9 ans après les faits, les membres de la coalition présidentielle, Benno bokk yaakaar (Bby) ne veulent pas rester en marge des commémorations. Mais entre-temps, les «amis» d’hier sont devenus des adversaires. Donc, les positions ont changé. «Les acteurs fondateurs et animateurs du M23, malgré des tentatives de récupération de militants de la vingt-cinquième heure qui veulent opposer le M23 au régime actuel, sont pour l’essentiel aux côtés du Président Macky Sall pour concevoir et bâtir ensemble un pays prospère, de tous et pour tous», exprime Bby. C’est le lieu, selon les partisans de Macky Sall, de rappeler à la mémoire de la Nation les rôles éminents joués par des hommes, aujourd’hui disparus et à qui il faut rendre hommage, comme Ousmane Tanor Dieng, Charles Guèye, Amath Dan­sokho. Mais également à tous les disparus qui étaient montés au front ce jour-là.
«Cette mémoire vivante du 23 juin 2011 résistera à l’usure du temps et sera, pour longtemps encore, l’une des plus belles pages du M23, grand livre de la République du Sénégal. Belle et admirable, cette mémoire ne sera jamais entachée ou dénaturée par des groupes d’usurpateurs, en quête de gloire indue, car absents, dans leur grande majorité, de cet épisode marquant de notre histoire politique», lit-on dans le communiqué de Bby. Et d’ajouter : «Les vaines tentatives de parvenus et les cris stridents de néo-politiques mus par une volonté incompressible de plonger notre pays dans l’instabilité ne pourront point nous dévier de notre voie pour, de manière inlassable, poursuivre la lutte afin de vaincre le coronavirus et de développer ce pays en vue de le hisser sur les rampes de l’émergence.» En outre, la coalition au pouvoir se dit consciente de la «nécessité de la pérennisation» de la commémoration de l’événement et de la «transmission aux jeunes générations des valeurs sous-jacentes à ces mouvements qui nous ont valu autant de liberté et de victoire». Et après avoir exprimé toute sa fierté d’avoir participé à ce combat, Bby pense «qu’incontestablement, le 23 juin 2011 était le point de départ pour l’accession du Peuple au pouvoir en 2012».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here