PARTAGER
Moussa Baldé, ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural.

Le Sénégal a signé une convention avec la Chine. Ce qui permet à ceux qui le souhaitent d’exporter leurs arachides directement vers ce pays qu’il faut approvisionner sans dépasser les limites et compromettre le tissu industriel du Sénégal. «Il n’y a pas de quota prédéfini, mais nous ferons tout pour que tous les acteurs puissent passer une campagne de commercialisation sereine», garantit Moussa Baldé. Pour l’exportation de l’arachide, une taxe de 30 francs Cfa est instaurée sur le kg d’arachides décortiquées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here