PARTAGER

Pour la formation d’athlètes sénégalais pour les Joj 2026, l’Agence française de développement (Afd) et l’Institut national du sport (Insep) s’associent pour appuyer le Cnoss.

Le Sénégal organisera les premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse (Joj) sur le continent africain en 2026. L’Agence française de développement (Afd) et l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (Insep) s’associent pour appuyer le Cnoss dans sa mission de structuration du mouvement sportif sénégalais, en vue de l’organisation de cet événement mondial que Dakar va accueillir dans 6 ans.
Selon le communiqué, cette convention de financement d’1,2 million d’euros (786 millions Cfa) ; signée hier, s’inscrit dans le prolongement d’une première convention de collaboration signée entre l’Afc et le Cnoss en 2019 permettant la réhabilitation d’infrastructures sportives dakaroises (Stade Iba Mar Diop, Piscine olympique, Caserne Samba Diery Diallo).
Outre les aspects de structuration du mouvement sportif sénégalais, des sportifs olympiques seront mobilisés pour sensibiliser des écoliers à la pratique des disciplines olympiques au Sénégal.
Dans son speech, le président du Cnoss, Diagna Ndiaye, s’est félicité de cette convention qui, selon lui, «matérialise l’engagement de l’Afd et de l’Insep à appuyer le mouvement sportif sénégalais dans sa structuration, afin de développer le sport de proximité en soutenant les initiatives émanant des fédérations olympiques».

Diagna Ndiaye : «Cette convention renforce le partenariat déjà très solide entre le Cnoss et l’Afd»
S’exprimant sur le report des Joj en 2026, le président du Comité d’organisation estime qu’il «constitue une belle opportunité pour le mouvement olympique national de mettre en œuvre, dès à présent, une politique d’héritage et de diffusion de la pratique sportive au bénéfice de tous les Sénégalais». Le patron de l’olympisme sénégalais de magnifier cette convention «qui renforce le partenariat déjà très solide noué entre le Cnoss et l’Afd en septembre 2019 à Dakar».
M. Rémy Rioux de l’Afd s’est réjoui «que l’Afd soit associée à cette formidable aventure humaine et sportive, conformément au souhait du président de la République française de faire du sport un levier de développement durable. L’Afd s’engage non seulement aux côtés du mouvement sportif sénégalais, mais aussi au service de Objectifs de développement durable».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here