PARTAGER

La Société nationale des seaux du Sénégal (Sones) et la Sénégalaise des eaux (Sde) ont signé hier un contrat pour l’exploitation des 6 forages de Beer Thialane situé dans la zone des Niayes. Le directeur de la Sde, Abdoul Ball, a promis de mettre en service ces forages et de l’eau à la disposition des maraîchers suivant un canevas qui a été établi par les différentes parties prenantes. Par ailleurs, M. Ball promet une large communication sur les tenants et les aboutissants du contrat qui lie sa société aux maraîchers à travers ce projet. Il s’agira pour son équipe, attendue à Beer Thialane dans les prochains jours, d’expliquer les procédures pour acquérir de l’eau, le niveau de facturation, entre autres, mais aussi la nécessité de développer un esprit de partenariat.
Au total, 16 forages dont 10 à Thiaroye et 6 à Beer Thialane, couplés à un réservoir de sol de 3 200 m3 à Thiaroye et d’une station de pompage pour refouler les réseaux, ont été réalisés par la Sones. Les infrastructures sont interconnectées et les réseaux refoulés pendant la période hivernal vers la mer pour rabattre les nappes et lutter contre les inondations. La période hors hivernage, les eaux seront refoulées vers les maraîchers pour irriguer les champs des agriculteurs. Le coût global du projet, financé par l’Uemoa, est de 10 milliards.
Le projet va mobiliser, selon le directeur de la Sones, 25 mille m3 d’eau dont les 13 mille à partir de Beer Thialane. Ces derniers se verront déconnectés de l’ancien système des Amg pour consommer l’eau potable qui pourra servir aux populations de Dakar. «L’Etat nous a donné des instructions afin de contractualiser avec la Sde qui va gérer les forages de Beer Thialane. Ceux de Thiaroye seront gérés par l’Onas», a expliqué hier Charles Fall, Dg de la Sones.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here