PARTAGER

L’Alliance nationale des cadres pour le progrès (Ancp) préfère un débat public «centré sur les objectifs de développement du Sénégal et sur l’intérêt général». Dans un communiqué, les hommes de Moustapha Niasse se réjouissent d’ailleurs des «accords entre l’Etat et les différents syndicats dans les domaines de la santé et de l’éducation». Ces cadres de l’Afp appellent, cependant, «instamment à un suivi rigoureux» de ces accords par tous les acteurs. De la même manière, ils se félicitent aussi des récents accords signés entre la Mauritanie et le Sénégal sur le gaz et la pêche. Des accords qui viennent, selon eux, «conforter l’option du Sénégal à entretenir une relation de bon voisinage avec les pays limitrophes». Sous ce rapport, les cadres progressistes sa­luent «cette nouvelle victoire de la diplomatie sénégalaise, de même que l’engagement des parlementaires de la sous-région à faire face aux défis de l’intégration». Ils félicitent à ce titre l’Assemblée nationale, son président ainsi que le président du Parlement de la Cedeao de la tenue du forum des parlementaires. Cette rencontre «de haut niveau», soulignent-ils, a été l’occasion pour les hautes autorités du Sénégal de «réaffirmer leur engagement en vue d’une intégration réussie au bénéfice de la communauté». Et l’Ancp d’ajouter : «Les défis sécuritaires, politiques, de développement, la problématique de l’immigration sont autant de questions essentielles qui ne peuvent être résolues que dans le cadre d’une organisation régionale forte, cohérente et dynamique à tout point de vue.»
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here