PARTAGER

La République populaire de Chine a investi 100 millions de dollars américains, soit 55 milliards Cfa au Sénégal, en 2017 dans le cadre de la coopération bilatérale. D’autres projets vont bientôt démarrer pour 2018, d’après M. Zhang Xun, ambassadeur de Chine au Sénégal.

La Chine est le premier investisseur et le deuxième partenaire commercial du Sénégal, assure son Excellence Zhang Xun, qui faisait hier en conférence de presse le bilan de la coopération sino-sénégalaise. L’ambassadeur de Chine au Sénégal informe qu’une dizaine de projets de coopération de plus de 1,6 milliard de dollars sont en exécution au Sénégal, dont l’autoroute Ila Touba, les forages multi-villages, le pont de Foundiougne et l’arène de lutte nationale qui avancent dans d’heureuses conditions. «Nous allons bientôt démarrer d’autres projets tels le nouveau bâtiment du ministère des Affaires étrangères, la réhabilitation des stades régionaux, l’accès à la télévision par satellite dans les villages, l’extension de l’hôpital pour enfants de Diamniadio et la réfection du barrage d’Affiniam, au plus grand bénéfice des Peuples des deux pays», a informé le diplomate.
Sur l’investissement, le diplomate a totalisé 100 millions de dollars américains en 2017, soit le double de l’année 2016, montrant par-là un potentiel important, à ses yeux. «La Chine encouragera activement d’autres entreprises chinoises à prendre part à la construction des parcs industriels et au développement des industries manufacturières et à élargir la coopération dans de nouveaux chantiers comme l’exploitation des ressources d’hydrocarbure, l’énergie solaire et les recherches scientifiques pour transformer la coopération bilatérale dominée par les aides et travaux forfaitaires, en une coopération sur les capacités de production et les services techniques afin d’apporter une contribution active au développement industriel et agricole du Sénégal», fait savoir le diplomate.
Par ailleurs, le Sénégal est attendu à la première exposition internationale d’importation de la Chine à Shanghai en novembre qui se penchera sur l’ouverture du marché chinois. Les deux pays discuteront à cette occasion du renforcement du commerce bilatéral, notamment des exportations sénégalaises vers la Chine.
Au niveau régional, l’engagement chinois de 60 milliards de dollars pour l’Afrique a été concrétisé pour plus de 70% dans le domaine des infrastructures, selon Zhang Xun. «180 projets concernant le transport, l’électricité, les télécommunications et autres ont été ou seront réalisés», a soutenu le chef de la mission diplomatique. A l’en croire, la Chine a formé plus de 3O mille Africains et a octroyé plus de 20 mille bourses gouvernementales. «Pour 9 ans consécutifs, la Chine reste le premier partenaire commercial de l’Afrique et les investissements chinois en Afrique, toutes catégories confondues, ont dépassé les 100 milliards de dollars américains», indique le diplomate.
Ces bilans ont été tirés à l’issue des sessions de l’Assemblée populaire nationale de Chine et du Comité national de la conférence consultative politique du Peuple chinois.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here