PARTAGER
investissements...

Une vingtaine d’entreprises luxembourgeoises sont en visite au Sénégal. Le Grand-Duc Henri qui dirige la délégation a présidé hier le forum économique entre les hommes d’affaires des deux pays.

Une vingtaine d’entreprises luxembourgeoises séjournent au Sénégal avec à leur tête Son Altesse royale le prince Henri, Grand-Duc du Luxembourg. Hier, les entrepreneurs luxembourgeois ont fait face à leurs homologues sénégalais au cours d’un forum économique qui s’est tenu au Centre international de conférences Abdou Diouf (Cicad) de Diamniadio. Pour la secrétaire d’Etat à l’économie du Luxembourg, Mme Francine Closener, «cette visite est l’occasion de faire le point sur ce qui a été déjà réalisé et de saisir de nouvelles opportunités». En effet, même si le Sénégal abrite la première représentation diplomatique luxembourgeoise sur le continent, le Luxembourg est présent dans le pays depuis une trentaine d’années à travers sa coopération au développement. Depuis quelques années, des sociétés luxembourgeoises ont même fait le pari de s’installer au Sénégal. C’est le cas de la Lsc engineering group dont la filiale Sc Afrique s’est fait une place de choix dans le domaine de l’ingénierie-conseil. Selon le directeur M. Denis Cridel, la société a participé à plusieurs grands chantiers dans le pays comme celui de la rénovation du marché Kermel, de l’hôpital de Saint-Louis, les travaux de réalisation de l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) ou encore ceux du Train express régional (Ter). «Le Sénégal est un pays fascinant et riche. C’est aussi un pays dynamique comme en atteste la vitalité de sa croissance qui est une des plus vigoureuses sur le continent. Et la ville nouvelle de Diamniadio témoigne de la vitalité de cet essor», indique le Grand-Duc qui invite les privés des deux pays à mettre à profit la dimension économique dans les échanges. «Au vu des mutations profondes que actuellement le monde connaît, les entreprises sont appelées à évoluer, à se diversifier et à trouver des solutions innovantes pour assurer leur compétitivité. Aux gouvernements revient la responsabilité de mettre en place un environnement favorable au développement des affaires pour offrir aux jeunes des opportunités d’emplois, pas seulement par souci de justice sociale, mais pour prévenir contre le sentiment d’abandon et de désespoir», souligne Son altesse.
Entre le Sénégal et le Luxembourg, le volume des échanges était de 91 milliards de francs Cfa en 2017, indique le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Dakar, M. Daouda Thiam. La balance commerciale étant déficitaire, M. Thiam a émis le vœu que cette visite d’hommes d’affaires luxembourgeois puisse donner une impulsion nouvelle à la coopération entre les deux pays. D’ailleurs, la cérémonie a été l’occasion pour les Chambres de commerce des deux pays de signer un accord de coopération.
Du coté sénégalais, des opportunités d’affaires ont été présentées par le directeur de l’Apix. Mountaga Sy liste ainsi dans le domaine maritime le port de Bargny, dont le financement est de 980 millions de dollars, celui du Saloum pour un financement de 500 millions de dollars, le port sec de Tambacounda. Pour les infrastructures, le Sénégal s’est engagé à remettre en état le chemin de fer Dakar-Bamako pour un coût de 2 milliards de dollars. Il s’y ajoute les projets touristiques de Pointe Sarène, Joal Finio et Mbodiène ainsi que le pôle urbain du Lac Rose, entre autres.

Signature de convention avec l’Adie
Le forum économique a également été l’occasion pour l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) de parapher des accords de partenariat avec des sociétés luxembourgeoises du secteur des nouvelles technologies. «Il s’agit d’une convention très importante avec Suricate, une entreprise luxembourgeoise dans le domaine de la cyber-sécurité, qui va nous faire bénéficier de l’expertise de ce pays très réputé dans ce domaine.» Dans le cadre de ce partenariat, le Sénégal compte accélérer la réalisation de son projet de Centre de riposte rapide et de cyber-sécurité (Cert).
mamewoury@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here