PARTAGER

Primés dans le cadre du Forum jeunesse Sénégal, les 8 jeunes qui ont été choisis sur les 90 ayant participé à la deuxième édition de ce projet de l’ambassade de France ont reçu leur prix hier. Lors de la cérémonie, l’ambassadeur de la France au Sénégal a salué l’esprit créatif et d’innovation de ces jeunes

Les lauréats de la deuxième édition du Forum jeunesse Sénégal ont reçu hier leur prix à la résidence de l’ambassadeur de France. Ce Forum lancé le 17 novembre 2017 à Kaolack avait rassemblé 90 jeunes de 18 à 35 ans, résidant au Sénégal et ayant un projet ou une idée de projet d’entreprenariat innovant en lien avec l’économie verte, l’agriculture et l’environnement. C’est sur la base de ces critères que 8 jeunes entrepreneurs ont été choisis parmi les 90. Lors de la cérémonie de remise des prix, l’am­bassadeur de France au Sénégal a fait savoir que l’objectif de ce forum est de soutenir «l’entreprenariat des jeunes créateurs d’entreprises». Parlant du choix porté sur les 8 projets, M. Chris­tophe Bigot estime que «ce sont des projets particulièrement innovants qui répondent aux besoins de l’agriculture, de l’environnement et surtout des Séné­galais». «Des projets bien adaptés, bien ficelés qui je l’espère vont rapporter du succès», a-t-il ajouté. En outre, M. Bigot a souligné qu’au-delà des prix, «il y a un apport d’expertise, une incubation pour accompagner les créateurs». Ainsi, on note que certains lauréats vont bénéficier de séjour d’incubation en France, un appui technique de longue durée financé par l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (Anpej). Dans ce cadre, François Maria Sène, qui a travaillé sur le projet «Dolel moringa», visant à valoriser les produits «moringa» et à participer au reboisement et à l’amélioration de la santé des populations, a reçu comme prix une incubation d’une durée d’un an. Adama Lô dont le projet porte sur la fabrication de machines agro-alimentaires va bénéficier d’une adhésion et session de cours en informatique. Assane Fall dont le projet consiste à la promotion de biogaz en zone rurale et périurbaine qui valorise des déchets organiques et qui ambitionne de créer le premier bio-digesteur pour les ménages va bénéficier de l’appui technique de l’Anpej. Ayant travaillé sur un projet de valorisation nutritionnelle à travers les arbres locaux dans l’alimentation des femmes enceintes, des enfants, mais aussi toute personne vulnérable, Sara Danièle Dieng estime que ce prix va lui «permettre de mieux mûrir ce projet qui est à l’étape de conception et d’en faire bénéficier surtout les populations rurales». Tout comme Mme Dieng, Ndèye Marie Aïda Ndiéguène qui a travaillé sur le projet «Ecobuildeurs made in Sénégal» va bénéficier d’un séjour d’incubation en France.
Lors de la cérémonie de remise de prix, il a été aussi annoncé que la troisième édition de ce Forum de la jeunesse se tiendra à Saint-Louis autour de l’industrie de la culture l’année prochaine. «Nous avons un projet de 500 mille euros, soit 350 millions F Cfa pour l’aide à l’employabilité des jeunes sous la forme du forum jeunesse», a précisé Christophe Bigot.
dkane@lequotidien.sn

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here