PARTAGER

Le gouvernement britannique a offert 8 bourses d’études à des professionnels sénégalais issus de divers domaines dans le cadre du programme bourse Che­vening. Cette bourse, offerte depuis maintenant plus de 40 ans aux professionnels de plus 160 pays et territoires d’étudier gratuitement au Royaume-Uni, est financée par le ministère britannique des Affaires étrangères, du Commonwealth et ses partenaires. Elle permet aux professionnels titulaires d’un diplôme de premier cycle, avec au moins deux ans d’expérience professionnelle, d’effectuer des diplômes de master d’un an dans le domaine de leur choix dans une université britannique.
Les intéressés, qui ont jusqu’au 7 novembre pour postuler, doivent être des citoyens de pays admissibles à ce programme et accepter de retourner et servir leur pays pendant au moins deux ans après la fin de leur formation. Cependant, il faut un bon niveau en anglais pour espérer un master au Royaume-Uni. «Le but du programme est de renforcer la capacité humaine du Sénégal», a expliqué l’ambassadeur de la Grande Bretagne, qui a félicité les anciens boursiers mais surtout encourager les nouveaux qui ont le devoir de représenter le Sénégal. «Vous allez apprendre pour votre propre expérience et pour le Sénégal», a dit Son Excellence George Hodgson. Les anciens Chevening et les nouveaux se sont rencontrés hier à la Résidence de l’ambassadeur de la Grande Bretagne pour échanger et tisser des relations. «L’expérience Chevening a changé ma vie. Après un an, vous sortez avec un bagage. Le master en Angleterre est fait de telle sorte que vous apprenez le métier», a témoigné Badara Cissé, ancien boursier. «Je n’ai pas de mot pour traduire l’expérience, mais c’est une opportunité de brassage avec d’autres, une ouverture sur le monde», a témoigné Aïssatou Fall, ancienne boursière qui a soutenu un master en paix et sécurité.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here