PARTAGER

L’élimination de l’Ums de Loum, équipe championne du Came­roun 2016, continue de faire des vagues. Qua­tre joueurs de ce club sont accusés d’avoir «vendu» le match face à l’équipe congolaise. Ambiance.

L’équipe championne du Cameroun 2016, l’Union des mouvements sportifs (Ums) de Loum, a été éliminée dès les préliminaires de la Ligue africaine des Champions. Elle n’a pas pu rattraper au match retour di­man­che à Douala le retard en­re­gistré devant son adversaire congolais, l’Ac Léopards de Dolisie.
L’Ums de Loum a trouvé les coupables de l’élimination du club champion du Cameroun. Dans un communiqué publié le 21 février 2017, le Secrétaire général d’Ums  affirme que 4 joueurs se sont fait corrompre par l’adversaire l’Ac Léopards de Dolisie. «Les joueurs Maifanya Colins (gardien de but), Kako Rostand, Namedji willy Sté­phane (tous deux attaquants) et Monthe Romual (défenseur) ont négocié avec les dirigeants de Léopard de Dolisie la vente du match retour en provoquant une grève générale au sein de l’équipe depuis mardi 14 février 2017 pour exiger des dirigeants le versement d’une somme de 15 millions Cfa avant de prendre part au match», écrit Joseph Tchugno.

Les 4 joueurs ont reçu 10 millions pour lever le pied
Il rapporte que ladite grève a perduré jusqu’à 13 heures le jour du match prévu à 15 heures 30 mn. Et accuse le gardien de but, Maifanya, «surpris en pleine causerie intime à l’aéroport de Pointe Noire avec les dirigeants des Léopards de Dolisie (le Pré­si­dent et d’autres membres)» par les dirigeants d’Ums. Le Sg d’Ums annonce des sanctions. «Face à ce comportement gravissime considéré comme une hau­te trahison, après investigation et enquêtes bien menées, il nous revient de source sûre, que les quatre joueurs cités ont reçu la somme de 10 millions Cfa pour lever le pied afin que l’équipe Léo­­pards de Dolisie se qualifie. En fait, deux buts ont été en­caissés dans une sortie hasardeuse en moins d’une minute du gardien de but Maifanya Colins, dont un sur hors jeu et un valable.
«Compte tenu de tout ce qui précède, les joueurs Maifanya Colins (gardien), Kako Rostand, Namedji Willi Stephane (attaquants) et Monthé Romual (défenseur) sont suspendus jusqu’à nouvel ordre en attendant la suite des enquêtes qui doivent déceler d’autres coupables», assure le dirigeant.
Il affirme en outre n’avoir «pas voulu porter cette information désagréable au grand public afin de protéger le bon déroulement du match». Il jure que tous les salaires, primes d’entraînement et primes des matchs «ont été régulièrement et entièrement payés». Et aussi que  «chaque joueur a reçu une promesse non contractuelle du titre de champion de 400 mille Cfa à titre de paiement partiel sur un million annoncé». La réaction des footballeurs incriminés serait imminente.

Réactions : Les accusés parlent de «coup monté»
Les joueurs accusés pensent qu’il s’agit d’une stratégie adoptée par le club afin de ne pas respecter ses engagements envers les anciens joueurs qui revendiquent les primes d’un million Cfa, promises par le club en fin de saison dernière. «C’est un coup préparé par le président parce que nous avons réclamé pendant toute la semaine, l’argent promis depuis la saison passée, si on remportait le championnat. Nous avons menacé de boycotter le match si on ne percevait pas nos primes. Le président a confié qu’en cas d’élimination de la Ligue des Champions africaine, il détruira la carrière de certains joueurs. Je ne me reproche de rien, je sais qu’il trouve juste les moyens pour éviter de nous payer», déclare l’un des accusés. Propos soutenus par un de ses coéquipiers qui affirme que les quatre joueurs suspendus paient les pots cassés de l’élimination du champion du Cameroun en titre de la Ligue africaine des Champions.

Avec Cameroon-Info.Net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here