PARTAGER

Une pétition signée de 42 clubs a été déposée le vendredi dernier au siège de la Fédération ivoirienne de football. Dans le courrier assorti à la pétition, les clubs exigent une Assemblée générale extraordinaire à Sidy Diallo. C’est aux alentours de 17h 00 Gmt que la délégation, composée notamment de Dao Mamadou (président de l’Atlantis Fc), de Armand Gohourou (président Agir Guibéroua) et de Pierre Gondo, dont le licenciement du personnel de la Fif venait d’être signifié, a transmis le courrier au directeur exécutif de la Fédération ivoirienne de football. Un courrier qui fait suite à la fronde de plusieurs clubs en désaccord avec la gestion de Sidy Diallo. Une contestation lisible depuis plusieurs années qui a enflé à la suite de l’élimination de la Côte d’Ivoire de la Coupe du monde 2018 le 11 novembre 2017 dernier. Jacques Anouma, Bonaventure Kalou, Salif Bictogo, Abdoulaye Traoré avaient, tour à tour, pointé du doigt le mode d’administration du football local par la faîtière. Venu s’expliquer dans un élément vidéo diffusé sur les antennes de la Rti le 17 décembre 2017, Sidy Diallo, appelé à démissionner, a indiqué qu’il ne quitterait pas le sommet de la maison de verre avant le terme légal de son mandat. Et ce, avant la réception à Abidjan du président de la Caf, Ahmad Ahmad. Sidy Diallo, après réception de la volonté de la majorité des clubs affiliés à la Fif, a un mois pour organiser l’Assemblée générale extraordinaire souhaitée. Selon plusieurs observateurs, ce rendez-vous de la fin du mois de janvier 2018 pourrait être un autre tournant dans la vie du football ivoirien.
Sport-ivoire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here