PARTAGER

La bataille psychologique pour le match décisif entre la Côte d’Ivoire et le Maroc prévu le 11 novembre prochain bat son plein. Après avoir été chahuté par le sélectionneur Marocain Hervé Renard qui a annoncé venir faire le même coup de la Can 2017 à Abidjan, la Fédération Ivoirienne de Football (Fif) sort de son mutisme pour apporter la réplique. Invité sur les antennes de la télévision nationale (RTI), son vice-président Sory Diabaté s’est voulu rassurant. Pour l’ex président de l’Es Bingerville, ce ne sont pas les discours qui intimideront les Eléphants. «Nous savons ce que c’est que la Coupe du monde et nous ferons tout pour y être. Que personne ne se laisse intimider par quelque discours que ce soit. Ça sera une bataille d’homme à homme», a indiqué le bras droit de Sidy Diallo, avant de prévenir les joueurs. «Que celui qui ne se sent pas prêt ne vienne pas porter le maillot de l’Equipe nationale. C’est un duel pour aller à la Coupe du monde, il n’y a plus de calcul. Il faut gagner pour se qualifier. Nous nous préparons pour cette bataille et nous sommes prêts», a-t-il poursuivi et de lancer un appel aux supporters. «Tous les Ivoiriens doivent sortir pour venir soutenir leur équipe. Je suis sûr qu’ils sortiront et tout se jouera sur le rectangle vert.» La rencontre entre la Côte d’Ivoire et le Maroc s’annonce donc palpitante le 11 novembre prochain au stade Felix Houphouët Boigny. Une défaite ou un nul des Eléphants à domicile serait synonyme d’élimination pour la Coupe du monde prévue en Russie en 2018.
Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here