PARTAGER

Michel Gbagbo, le fils de l’ancien Président ivoirien Laurent Gbagbo, sera jugé vendredi à Abidjan pour «divulgation de fausses nouvelles» après avoir annoncé la disparition de prisonniers politiques en Côte d’Ivoire, a annoncé jeudi son avocat. «Michel Gbagbo comparaîtra devant le Tribunal correctionnel d’Abidjan Plateau où il est poursuivi pour s’être rendu complice (…) de divulgation de fausses nouvelles», a affirmé à l’Afp Me Ange Rodrigue Dadje.
M. Dadjé a souligné que Michel Gbagbo est poursuivi en même temps que le journaliste français Laurent Despas, directeur général du site d’information Koaci.com.
Ce procès annoncé à la mi-juin, avait été reporté à deux reprises, en raison d’un accord entre les avocats de M. Gbagbo et le Parquet. L’absence du co-accusé Laurent Despas, «en France pour raison familiale» depuis le 6 juin a également motivé ce report.
Laurent Gbagbo est écroué depuis la fin 2011 à La Haye, où il est jugé par la Cour pénale internationale pour «crimes contre l’humanité» présumés commis pendant la crise post-électorale de 2010-2011, qui a fait plus de 3 000 morts en Côte d’Ivoire.
Abidjan.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here