PARTAGER

Candidat à l’élection présidentielle de la Fédération ivoirienne de football, l’ancien capitaine des Eléphants aurait du mal à convaincre. Du coup, il est appelé à se ranger derrière Diabaté ou Diallo.

Pur produit du football français, Didier Drogba peinerait à s’imposer dans le milieu du football ivoirien. Outre son expérience en demi-teinte au Williams­ville Athlétic Club (Wac), ses ambitions de présider la Fédération ivoirienne de football (Fif) pourraient buter sur les particularités locales du monde du football ivoirien qui sera, seul, appeler à voter. Une situation qui n’échappe pas à certains proches du footballeur et qui amène à des suggestions pour éviter une situation d’échec qu’il pourrait mal vivre.
Se ranger derrière les deux favoris pour éviter un revers grandeur nature ? C’est en tout cas ce que suggère un membre de son équipe qui, sous couvert d’anonymat, s’est confié à Koaci. «On tente de lui faire comprendre comme on peut que les présidents de club du Pays ne le soutiendront pas comme il le pense ou que certains lui font croire, il est ivoirien de nationalité oui mais il n’a pas grandi ici, il ne maîtrise pas assez notre terrain, je pense qu’il ferait mieux de se ranger derrière un Sory président de la Ligue, facilement accessible au contact permanent des présidents de clubp depuis des années, ou derrière un Diallo qui lui aussi est bien impliqué localement, pour éviter et nous éviter la honte», témoigne-t-il.
On observe par ailleurs de plus en plus de déclarations de personnalités du monde du football ivoirien qui vont dans le sens de ce témoignage. On relève encore ce jour celle d’Ahmed Ouattara qui conseille ouvertement à Drogba de rejoindre un des deux favoris, en l’occurrence pour lui, le candidat Diallo, pour les quasi mêmes raisons que celles plus haut évoquées.

Deux ex-internationaux se rallient à Drogba
Deux anciens internationaux se sont ralliés à la candidature de Didier Drogba. Quelques heures après la déclaration de soutien de Ghislain Akassou, ancien défenseur de l’Asec Mimosa, c’est Didier Otokoré qui a rejoint la barque de l’ex-buteur des Blues de Chelsea. Les deux nouveaux soutiens de Drogba mettent en avant son programme de renaissance pour le football ivoirien. Il y a quelque jours, le président du Séwé club de San Pedro, le populaire Eugène Diomandé qui s’était déclaré candidat, a appelé à voter le vice-champion d’Afrique 2012. Plus les jours s’approchent, plus le camp Drogba s’agrandit. Bien intéressante cette course à la présidence de la Fif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here