PARTAGER

Augustin Sidy Diallo sort enfin de son silence dans lequel il s’est emmuré après la réunion de Grand Bassam où il a confirmé son départ à la tête de la présidence de la Fédération ivoirien de football (Fif). Et contrairement aux informations qui circulaient et faisaient état d’un deal avec Jacques Anouma afin de soutenir son «poulain», Yacine Idriss Diallo, pour le succéder, l’enfant de Djekanou vient de clarifier les choses. Le boss d’Ivosep ne tournera pas le dos à son bras droit Sory Diabaté qui est l’un de ses principaux soutiens dans la crise qui secoue le football local depuis les quatre dernières années. Sidy a donc balayé les rumeurs tout en s’exprimant sur les raisons de sa discrétion depuis qu’il a renoncé à briguer un troisième mandat. «Depuis quelque temps, je lis dans la presse et sur les réseaux sociaux que le candidat Sory Diabaté n’a pas mon soutien et ma confiance. Je voudrais vous demander de ne même pas prêter attention à ces rumeurs», a confié le président sortant de la Fif, lors d’une visite au quartier général de Sory Diabaté. Il ajoute. «A la fin de cette crise sanitaire que je souhaite rapide et définitive et pendant le temps de la campagne, je vais parler. C’est là que je vais battre campagne.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here