PARTAGER

Une nouvelle décision est tombée hier dans le bras de fer entre la Fif et le Collectif des clubs ivoiriens.

Dans une déclaration lue par son directeur exécutif, Sam Etiassé, à son siège, la fédération ivoirienne de football (Fif) a constaté l’irrecevabilité de la demande collective d’un certain nombre de clubs appelant à l’organisation d’une Assemblée générale extraordinaire.
La décision de la Fif se fonde d’abord sur le motif principal du refus des requérants de présenter les originaux de leurs demandes individuelles. Ensuite, sur celui du désistement de quatre clubs requérants (Cosmos football club d’Abidjan, Association sportive de Divo, Guerry football club de Gagnoa, Tanoh sport Appimandoum) qui a pour conséquence de faire voler en éclats le quorum prescrit par les statuts de la Fédération.

Un émissaire de la Fifa attendu jeudi
Une décision qui suscitera absolument la réaction des frondeurs surtout à la veille de l’arrivée d’un émissaire de la Fifa pour écouter les différentes parties ? L’instance mondiale va en effet dépêcher ce jeudi un émissaire à Abidjan pour s’enquérir de la situation. Il s’agirait du directeur régional Zone Afrique et Caraïbes de la division Associations membres de la Fifa, Mr. Veron Mesengo-Omba. L’ins­tance mondiale vient s’enquérir de la situation qui prévaut dans le football ivoirien après une saisine d’un collectif de clubs.
42 clubs et groupements d’intérêts sur 81 ont en effet demandé à la Fédération ivoirienne de football (Fif), le 29 décembre 2017, la convocation d’une Assemblée générale extraordinaire à l’effet de révoquer le président de la Fif et le Comité exécutif.
Ces clubs ont déposé une pétition au siège de la Fédération, sise à Treichville, pour réclamer au Comité exécutif la convocation d’une Assemblée générale extraordinaire, en vue de se prononcer sur 19 points, objet de leurs préoccupations.
D’ailleurs, une passe d’armes a eu lieu entre le vice-président de la Fif, Diabaté, et le président du Stella club, Salif Bictogo. Ce dernier s’étant pris au président Sidy Diallo dans des propos assez durs.
Avec Koaci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here