PARTAGER

Sénégal-Tunisie. C’est l’autre affiche des demi-finales. Chers Lions : il faudra résistez au jeu d’«Epaule contre épaule» comme vous l’avez fièrement chanté avant les matchs. Vous avez déjà forgé et même forcé votre destin jusqu’ici. Comme vous l’avez déjà fait contre les teigneux Ecureuils mercredi dernier. Des retrouvailles aussi avec Alain Giresse, l’ancien coach des Lions qui avait fait éliminer prématurément le Sénégal de la Can 2015. Faites en sorte qu’à la fin du match, la même question taraude l’esprit d’un journaliste citoyen : «Coach, quand est-ce que vous allez démissionner ?» La Tunisie a, il faut le souligner, marqué les esprits avec un nouveau visage plus reluisant en maîtrisant des Baréas (3-0) qui n’en pouvaient plus d’assumer leur statut de perturbateurs. Mais il y a de la place et de la classe pour chasser ces Aigles de Carthage. Après, on pourra rêver d’une belle revanche sur l’Algérie qui a sorti la Côte d’Ivoire. Ou alors goûter un Nigeria très sérieux et qui a éliminé de vaillants Sud-africains. C’est l’homme qui a peur, sinon y a rien !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here