PARTAGER

Visite du gouverneur de Kaluga aux autorités sénégalaises
Le gouverneur de Kaluga a rendu visite aux autorités sénégalaises, hier dans la matinée, à l’hôtel Sheraton. Une rencontre au cours de laquelle, M. Vladimir Potemkin a fait part de sa satisfaction d’accueillir la délégation sénégalaise, soulignant que les performances de l’Equipe nationale, avec la victoire contre la Pologne mardi dernier, sont une bonne publicité pour sa ville. Ce dernier a également exprimé de la satisfaction de sa communauté quant à la présence de la forte communauté sénégalaise. Même réaction de la part du ministre des Sports, Matar Ba, qui s’est réjoui de l’hospitalité à l’égard des Sénégalais et espère nouer un partenariat avec la ville de Kaluga.

24 heures pour rallier Ekaterinbourg par train
C’est par train que les supporters sénégalais vont quitter Moscou pour rallier Ekaterin­bourg. Le voyage qui va durer près de 24 heures est prévu ce samedi. Selon les responsables du ministère des Sports, le voyage par train s’explique par la taille de la délégation, estimée à près de 250 personnes, comprenant les supporters et certains membres du ministère, mais également le coût financier que cela représente pour un déplacement par avion. Ces derniers arriveront quelques heures avant le match, avant de reprendre le chemin du retour aussitôt après. C’est donc un long périple qui attend le 12e Gaindé et Allez Casa.

Les envoyés spéciaux séné­galais déjà à Ekaterin­bourg
Pour ne rien rater à la couverture des activités de l’Equipe nationale, les envoyés spéciaux sénégalais pour le Mondial russe devaient rallier Ekaterinbourg à partir d’aujourd’hui, pour le second match des Lions contre le Japon. Divisés en plusieurs groupes, selon les réservations de vols, certains confrères étaient attendus dans la matinée d’aujourd’hui, alors que d’autres vont suivre dans la journée.

Colombie : Carlos Sanchez menacé de mort 24 ans après l’assassinat de Esco­bar
Premier joueur expulsé de la Coupe du monde, en début de rencontre face au Japon (1-2), Carlos Sanchez a reçu des menaces de mort dans son pays. 24 ans après l’assassinat de Andres Escobar tué par balle, après un Csc contre les Etats-Unis. L’ancien joueur de Valenciennes a reçu des menaces de mort après la rencontre, via les réseaux sociaux. Des menaces prises très au sérieux par la police colombienne, qui a ouvert une enquête.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here