PARTAGER

Les Lions à Ekaterinbourg depuis hier soir
L’Equipe nationale a débarqué hier en fin de journée, 18h 42 précises (heure locale), à Ekaterinbourg pour leur second match de la Coupe du monde face au Japon, prévu ce dimanche à 15h Gmt (20h locales). Les Lions avec Sadio Mané se sont d’abord entraînés dans la matinée à Kaluga avant de prendre leur vol. Logés à l’hôtel Ramada, les hommes de Aliou Cissé n’effectueront finalement qu’une seule séance à Ekaterinbourg Arena à partir de 19h 30. Avant, ils feront face à la presse à 19h 00.

Les envoyés spéciaux ont aussi débarqué
Après Kaluga et Moscou, les envoyés spéciaux sénégalais venus pour la Coupe du monde de la Russie ont débarqué hier dans la matinée à Ekate­rinbourg. Un long périple pour certains qui ont dû faire le trajet Kaluga-Moscou par bus pendant trois bonnes heures avec une panne de près d’une heure. En plus de 2h 20 de vol, les pauvres ont dû supporter le froid et la pluie avant de tourner dans la ville pendant plus de deux heures pour trouver un hôtel. Une deuxième vague de journalistes devait suivre ce samedi. C’est justement ce samedi matin (7h locales) que les supporters vont prendre le train pour Ekaterinbourg qu’ils vont rejoindre dimanche matin. Un vrai marathon qui va se poursuivre après le match, avec un retour à Kaluga toujours par train. Bonjour la fatigue !
Casse-tête des hôtels
Il est vraiment difficile de trouver un hôtel en cette période de Coupe du monde à Ekaterinbourg. Avec la vague de supporters des pays qualifiés, tous les hôtels de la ville étaient pleins. Il faut user de tous les artifices et bien évidemment garder son mal en patience avant de trouver un endroit où poser ses bagages.
5 heures de décalage horaire avec Dakar
Quand on dit que la Russie est un énorme pays, il faut vraiment y faire un tour pour le comprendre. Surtout lorsque vous devez vous rendre dans d’autres régions comme Ekaterinbourg. Déjà pour la distance entre Moscou et Kaluga, il faut près de trois heures en voiture ou en train et plus de deux heures en avion. Et la particularité, c’est que le décalage horaire est de 5 heures avec Dakar et deux heures avec Moscou et Kaluga.

Ambiance : Ekaterinbourg baigne dans le Mondial
A l’image des autres villes russes, Ekaterinbourg baigne également dans l’ambiance de la Coupe du monde. En plus des bus peints aux couleurs de la compétition, c’est toute la ville qui «danse» au rythme du Mondial. Entre supporters des autres pays, les envoyés spéciaux de plusieurs nationalités, Ekaterinbourg joue sa part de ville-hôte du Mondial russe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here