PARTAGER

BURKINA : Duarte s’attend à une Tunisie forte
Le Burkina Faso affronte la Tunisie en quarts cet après-midi à 16h. Les hommes de Paulo Duarte rêvent de refaire le coup de 2013, lorsqu’ils s’étaient hissés jusqu’en finale à la surprise générale. «Nous sommes, nous et la Tunisie, parmi les huit meilleures équipes du tournoi. Le niveau augmente chaque jour. J’attends une Tunisie forte. Une équipe qui perd (2-0) contre le Sénégal et réagit ensuite contre un adversaire aussi fort que l’Algérie est une équipe qui a un gros mental et un fort potentiel, a confié Paulo Duarte en conférence de presse ce vendredi. J’ai la chance d’avoir quatre attaquants de grand niveau. Bancé est le plus statique. Banou (Diawara) a un profil mixte, alors que Bertrand (Traoré) et Nakoulma sont des joueurs de vitesse. Les joueurs ne savent pas qui va jouer demain. Jusqu’à la dernière minute, je peux changer. Mais c’est une force, car on a les moyens de varier les possibilités et de confondre l’adversaire. On est capable de jouer la transition comme l’attaque placée. Cette mobilité offensive est notre force», a soutenu le coach des Etalons.

BUDGET CAN : 463 milliards Cfa pour 50 mille emplois créés
Si une partie de la population gabonaise boude la compétition au prétexte qu’elle fragilise davantage l’économie d’un pays, les organisateurs, eux, ne manquent pas de présenter les avantages de l’évènement. 463 milliards de francs Cfa. C’est le budget global de la 31e Coupe d’Afrique des nations que le Gabon abrite depuis le 14 janvier. C’est beaucoup trop, pensent certains habitants du pays, dans un contexte où la chute des prix du pétrole a provoqué la diminution des ressources budgétaires de l’Etat. En 2012 déjà, lors de la co-organisation avec la Guinée Equatoriale, le Gabon avait dépensé la colossale somme de 400 milliards Cfa.

CAMEROUN : Une chanson à la gloire de Ondoa
Après sa belle performance contre le Gabon, marquée par quelques arrêts décisifs qui ont évité au Cameroun une élimination précoce de la 31e édition de la Can, Fabrice Ondoa a reçu des hommages à la hauteur de sa prestation. Si certains ont préféré passer par des messages, d’autres ont puisé au fond de leur imagination. C’est le cas notamment du rappeur camerounais One Love. Dans une chanson improvisée, il reconnaît le talent du dernier rempart des Lions Indomptables. Aussitôt postée sur les réseaux sociaux, elle attire les mélomanes.

CIV : Seuls 8 Eléphants sont rentrés à Abidjan
Eliminés de la Can 2017 à la surprise générale, les Eléphants sont rentrés à Abidjan dans la nuit du mercredi à jeudi. Ils ont quitté le Gabon mercredi, soit un jour après leur élimination par le Maroc. Si huit d’entre eux ont jugé bon de venir au pays, une quinzaine a décidé de rejoindre directement leurs clubs respectifs depuis Libreville. Le sélectionneur Michel Dussuyer et Sidy Diallo étaient aussi du voyage retour sur le sol ivoirien. La Côte d’Ivoire devra désormais se concentrer sur les éliminatoires de la Coupe du monde de 2018 qu’elle abordera dans les mois à venir.

LIBREVILLE : Les fans désertent le stade, des stadiers limogés
Le faible engouement des spectateurs depuis l’élimination des Panthères du Gabon aurait contraint le Comité local d’organisation de cette Can à réduire les effectifs des stadiers. Du coup, la fête a quitté les tribunes. Et elle a emporté avec elle quelques dizaines de stewards ou stadiers qui officiaient dans ce stade. Beaucoup viennent d’être limogés par le Comité local d’organisation. «On a nous a dit qu’il y avait obligation de réduire les effectifs. Alors, certains parmi nous ont été priés de remettre leurs chasubles et de ne plus revenir. Sans nous donner plus d’explications sur les raisons de cette décision», confie Abossolo, l’un des stewards limogés. Pour lui, il ne fait aucun doute que «c’est à cause du fait que les supporters ne viennent plus au stade depuis que le Gabon a été éliminé», dit-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here