PARTAGER

L’ex-attaquant vedette du Cameroun, Roger Milla, a dénoncé lundi la «trahison» des nombreux Lions Indomp­tables qui ont préféré rester dans leurs clubs en Europe au lieu de rejoindre leur sélection pour la Coupe d’Afrique des Nations.
«C’est une trahison de dire non à son pays !», a déclaré l’ex-attaquant vedette du Cameroun, Roger Milla. «Vous ne pouvez pas faire du chantage à votre pays. Cela, jamais de la vie. S’ils préfèrent jouer dans leurs clubs, ils resteront dans leurs clubs et c’est tout. Le Cameroun est plein de joueurs, on n’a pas de souci de ce côté», a développé l’ex-joueur de Monaco et Saint-Etienne. «Ils sont fils du Cameroun et le seront toujours. C’est grâce au Cameroun qu’ils seront demain de grands footballeurs. S’ils ne sont pas en Equipe nationale, il n’y a aucun grand club qui va les recruter», selon Milla.

«On peut oublier ceux qui ont fait défection»
Le parrain naturel des nouvelles générations du haut de ses 64 ans de poursuivre : «Pour le moment, on peut oublier les joueurs qui ont fait défection ; parce que l’équipe est déjà là. Il faut que ceux qui ont fait défection sachent qu’ils sont des Came­rounais. Et le Cameroun ne peut jamais courir après un joueur. Si je vois ça, moi, je serai le premier à faire le désordre. Le Cameroun n’a pas le droit de supplier un joueur qui refuse de venir défendre ses couleurs. Qu’il reste dans son coin et on va faire avec les autres.»

«On ne fait pas du chantage à son pays»
Pour les joueurs qui ont accepté d’être présents à la Can, Milla s’en félicite : «Je suis content parce que ceux qui sont là ont accepté de venir, ils ont commencé à faire le travail, on va continuer avec eux jusqu’au bout. Celui qui voudra bien plus tard revenir, les portes lui sont grandement ouvertes. Il faut que les joueurs comprennent qu’on ne fait pas le chantage avec un pays. Jamais», a déclaré l’ancien capitaine des Lions Indomptables ce lundi matin, au Méridien hôtel de Libreville où le Cameroun est logé.

Liverpool hésite à faire jouer Matip
Rappelons que pas moins de sept Lions Indomptables sur 23 ont préféré rester dans leur Tanière en Europe, dont Joël Matip (Liverpool) et Eric Chou­po-Moting (Schalke 04). Matip est d’ailleurs au centre d’un imbroglio puisque Liver­pool ne sait pas si il peut le faire jouer, au risque d’être sanctionné par la Fifa, qui interdit à un joueur de disputer des matchs pour son club alors que sa sélection participe à une compétition.
Avec Camfoot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here