PARTAGER

C’est officiel : l’île Maurice se retire de la Coupe d’Afrique des Nations 2020 de futsal. Le gouvernement du pays a cédé à la pression menée par l’Afrique du Sud et certains membres de la Sadc. Détails.

L’Afrique du Sud ne s’est pas contentée de boycotter la Coupe d’Afrique des Nations 2020, organisée actuellement à Laâyoune. Pretoria a mis la pression sur sa remplaçante, l’île Maurice, pour qu’elle quitte la ville marocaine et le tournoi panafricain, informent les médias locaux.
Selon des sources proches du dossier, la Communauté de dé­veloppement d’Afrique australe (Sadc, Southern African Deve­lopment Community), ma­ni­pulée par l’Afrique du Sud, a menacé le petit pays de l’océan indien de l’exclure de l’organisation et ainsi de le priver des subventions annuelles dont il bénéficie.
Toujours selon les mêmes sources, les Mauriciens souhaitaient poursuivre leur aventure dans cette Coupe d’Afrique des Nations, mais ont dû se plier aux ordres de leur gouvernement. «Ce retrait ne devrait toutefois pas chambouler le bon déroulement de la compétition», rassure une autre source au sein du Comité d’organisation.

Que risque l’île Maurice ?
Concernant ce forfait de l’île Maurice, voici ce que prévoit le règlement de la compétition en pareil cas :
«Si une équipe se retire après le début du tournoi final sans avoir joué tous les matchs de son groupe, elle sera considérée comme perdante des matchs qui lui restaient à jouer sur le score de trois à zéro.» (Article 81).
«Si, pour n’importe quelle raison, une équipe se retire de la compétition ou ne se présente pas à un match, hormis les cas de force majeure admis par la Commission d’organisation, ou refuse de jouer ou quitte le terrain avant la fin réglementaire du match sans l’autorisation de l’arbitre, elle sera considérée perdante et sera définitivement éliminée de la compétition en cours.» (Article 59).
«Toute fédération qui déclare forfait, après le début des matchs, est passible d’une amende de dix mille (10 000) dollars US. Elle ne sera pas non plus autorisée à participer à l’édition suivante de la Can futsal.» (Article 56).
Cela sans compter que le forfait des Mauriciens fait suite à des pressions politiques, un élément qui peut entraîner d’autres sanctions de la part de la Fifa cette fois.
Placée dans le groupe A, celui du Maroc, l’île Maurice avait remplacé l’Afrique du Sud au pied levé. Elle a perdu son 1er match face à la Guinée Equatoriale (4-2), et devait affronter hier la sélection libyenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here