PARTAGER

L’équipe de Génération Foot a été tenue en échec (0-0) par l’équipe malienne du Djoliba Ac ce mercredi en match aller du tour préliminaire de la Coupe Caf. Il faudra plus de caractère pour aller arracher la qualification à Bamako, selon Demba Mbaye, le coach de Génération Foot.

Amadou Erasme Badiane s’introduit dans la surface et dribble un adversaire avant d’être pris en tenaille par deux autres défenseurs venus en renfort. Le joueur de Génération Foot s’écroule mais l’arbitre ne dit rien, à juste titre d’ailleurs. Cette action anecdotique de la 37e minute résume le match d’hier du tour préliminaire de la Coupe Caf, au stade Ngalandou Diouf entre Génération Foot et Djoliba Ac (Dac), sanctionné d’un nul blanc (0-0). «En tout cas, je suis satisfait du contenu de la seconde période. C’est notre premier match africain. On a mis une mi-temps pour entrer dedans. C’était à nous de faire ce qu’il fallait et on n’a pas su le faire sur cette manche-là», souligne Demba Mbaye, coach Généra­tion Foot. Avant d’ajouter : «En seconde mi-temps, on aurait dû ouvrir la marque. Des occasions, on en a eu pas énormément certes. On en a eu trois ou quatre et il faut savoir les exploiter. On va encore se mobiliser, encore travailler. Il va falloir qu’on fasse preuve de plus de caractère pour aller arracher notre qualification à l’extérieur.»
En effet, les poulains de Demba Mbaye, pas très incisifs, n’ont pu trouver la faille face à une équipe du Djoliba Ac qui s’est montrée pour sa part, beaucoup plus tactique et physique que technique. «Nous avons fait face à une équipe athlétique avec un impact physique très important. Ils ont été solides dans les duels et solidaires aussi», a expliqué le coach de Gf pour justifier le résultat. Après une première période terne avec un seul tir cadré, œuvre de Malick Cissé à la 32e minute, repoussé par le gardien malien, Gf a tenté de marquer à la reprise en vain. Comme en première période, le Djoliba Ac est resté sur ses gardes en tentant de procéder en contre sans jamais inquiéter l’adversaire. «Ce qui a marché, c’est la solidarité, le bloc et l’équipe a joué comme une personne, les jeunes ont fait beaucoup d’efforts. Ils ont accepté de souffrir pour avoir ce nul», a analysé le coach du Dac, Kouadio Georges. Il aura fallu attendre la 88e minute pour voir une occasion franche pour Gf de débloquer le compteur. Mame Limamoulaye Guèye, entré à la 58e minute, reprenait du pied gauche un corner, mais la barre transversale était là pour préserver vierges les buts du gardien Adama Keïta. L’arbitre gambien a mis un terme au match après 93e minute de jeu, maintenant ainsi entier le suspense pour le match retour qui se joue samedi prochain à Bamako. «Nous avons fait ce que nous devions faire. Nous n’avons pas démarré en championnat, nous n’avons fait que des matchs amicaux. Il fallait respecter Génération Foot. C’est un score piège. Au retour, s’il y a un score nul avec des buts, c’est défavorable au Djoliba. Donc on va essayer de jouer pour au moins nous qualifier. Notre atout c’est d’avoir étudié cette équipe et de savoir comment elle joue et de pouvoir les contrer sur un certain nombre de choses que nous avons vues», avertit Kouadio Georges.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here