PARTAGER

Avec une première en Coupe Caf qui avait tourné court et une élimination en Ligue des Champions aux portes de la phase de poules, Génération Foot compte se rattraper en réussissant une bonne performance au cours de la double confrontation face au club marocain de Rs Berkane. La première manche se tiendra cet après-midi au stade Senghor.

L’équipe de Génération foot n’avait pas pu poursuivre l’aventure africaine en se faisant barrer la route de la phase de poules de la Ligue africaine des Champions par Horoya Ac. Le champion du Sénégal en titre dispose d’une autre chance de se rattraper en Coupe Caf. Ce sera cet après-midi face au Rs Berkane du Maroc qui rappelle de mauvais souvenirs au football sénégalais, pour avoir éliminé Mbour Petite Côte lors du premier tour de Coupe de la Caf. Le même défi s’offre au club de Déni Biram Ndao en match aller du dernier tour qualificatif à la phase de poule. Le club du président Mady Touré compte faire mieux que sa première participation dans cette compétition en 2016, sanctionnée par une élimination au premier tour par le club nigérien, Nasarawa United.
Ayant plus de matchs de compétition africaine, six au total, le champion du Sénégal en titre s’est mis dans les mêmes dispositions que lors de son premier match en Ligue des Champions face au club égyptien, El Massaka, qu’il avait réussi à éliminer.
Espérant refaire le même coup face au club Marocain, le Manager général, Olivier Perrin, s’attend à une meilleure réaction de ses joueurs. «Il faudra montrer notre meilleur visage pour aller au bout pour espérer prendre à défaut cette équipe marocaine qui avait éliminé Mbour Petite Côte», a déclaré Olivier Perrin, précisant avoir pu glaner des informations auprès des Mbourois. «On a beaucoup d’informations sur cette équipe qui regorge de bons joueurs», renseigne Olivier Perrin. Sur ce d’ailleurs, il reconnait que la partie ne sera nullement facile pour son équipe. «C’est une équipe difficile à jouer et qui dispose de joueurs beaucoup plus expérimentés. Ils ont un autre système de jeu que celui qu’il avait employé contre Mbour Petite Côte. C’est une équipe hyper dangereuse, même si elle n’a pas la possession de la balle», prévient le technicien français.
Pour venir à bout de cette équipe marocaine, le Manager général veut miser sur le même état d’esprit que lors du match aller contre le Horoya à Conakry (1-2). «Contre Horoya, l’équipe avait joué libéré, malgré la défaite.» Ce sera, malheureusement, sans l’avant-centre gambien, l’un des meilleurs buteurs de la Ligue 1, Yankuba Jarju, qui ne s’est pas remis d’une nouvelle blessure, mais aussi de Malick Cissé, trop juste pour ce match.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here