PARTAGER

Après son élimination au second tour des préliminaires de la Ligue des Champions, Génération Foot (Gf) joue cet après-midi à Thiès contre l’Esae du Bénin pour une qualification en phase de groupes de la Coupe Caf.

Face l’Esae du Bénin en match aller, les hommes de Djiby Fall, entraîneur de Génération Foot (Gf), veulent éviter l’erreur commise contre Zamalek.
«Nous devons essayer de marquer le maximum de buts possibles, mais aussi éviter de prendre un but. Quand on prend un but à domicile, cela peut poser des complications au retour. C’est ce qui nous a porté préjudice lors notre match contre le Zamalek. Il faut tirer des leçons de cette rencontre», a averti hier Djiby Fall en conférence de presse d’avant-match, selon seneweb.
Le coach des Grenats prend très au sérieux son adversaire, même s’il n’est pas très connu en Afrique. «A cette étape de la compétition, il n’y a pas de petite équipe, reconnaît-il. Nous prenons notre adversaire avec beaucoup plus de sérieux que les précédents en préliminaires de la Ligue des Champions. C’est la seule rencontre qui nous reste pour les compétitions.»

Les Béninois pas impressionnés
Quid du club béninois ? Bien qu’ayant eu connaissance de son adversaire dans les derniers jours avant le match du tour de cadrage de la Coupe Caf, l’Esae Fc se montre prêt à en découdre avec le géant sénégalais ce mercredi.
Même si la situation s’avère compliquée que de connaître son adversaire à quelques jours d’une confrontation , c’est ce à quoi s’attend Esae Fc du Bénin dans le cadre du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération. Bien qu’ayant obtenu sa qualification depuis le 28 septembre dernier, le club universitaire a été fixé le 24 octobre concernant son adversaire qu’il affrontera ce mercredi. Une préparation compliquée mais qui finalement, ne semble pas être un handicap pour le représentant béninois.
Dans une interview accordée à un organe de presse du pays, le président d’Esae, Clément Adéoti Adéchian, se veut rassurant sur le fait que les joueurs s’attendaient à rencontrer le club sénégalais et a fait une projection sur la double confrontation qui attend ses protégés. «C’est bien que ce soit Génération Foot du Sénégal. C’est un centre de formation avec un football aussi proche de Salitas que nous avons déjà joué. Ils sont rapides, très rigoureux et encaissent très peu de buts. Mais là, au moins, c’est jouable pour nous. Car, il ne fera pas 20° à Dakar. Et si on se prend au sérieux comme on sait le faire on peut faire rêver le Peuple béninois», a déclaré le dirigeant béninois qui rêve d’une qualification historique. Mais cela passe tout d’abord par un bon résultat à Dakar cet après-midi.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here