PARTAGER

Lamine Ndiaye, l’entraîneur du Horoya, goûte peu à la formule de la Caf pour terminer la Coupe de la Confédération. Le technicien dénonce notamment le lieu du tournoi final.
«Ils auraient pu choisir un autre pays qui n’est pas concerné. La Tunisie par exemple, c’est un pays neutre, plus indiquée si on voulait rendre neutres les choses. Là, les Marocains seront favorisés, c’est certain, mais bon on n’en est pas encore là», indique le technicien sur le site du club.
«A mon sens quand tu fais des matchs sur terrain neutre, il faut que ça soit vraiment neutre, surtout lorsqu’on connaît déjà les données. Là on sait qu’il y a deux équipes marocaines en demi-finale (Berkane et Agadir), donc si tu joues une de ces équipes en finale, le stade sera acquis à sa cause», ajoute le coach de l’équipe guinéenne.
Horoya doit affronter Pyramids en demi-finales. Et désormais la rencontre se jouera sur un seul match. «Que ça soit nous ou Pyramids Fc, on sera logé à la même enseigne. Pour moi, ce sera du 50/50. Ce serait bien quand même qu’on en connaisse la date. Il ne faut pas attendre le dernier moment pour nous dire vous jouez demain.»
Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here