PARTAGER

Le Horoya Ac s’est qualifié pour les demi-finales de la Coupe de la Caf après sa victoire sur Enyimba (2-0) du Nigeria, ce dimanche. Une victoire qui n’a pas été facile pour le club guinéen, dirigé par le technicien sénégalais, Lamine Ndiaye. «A 1-0 rien était encore fait car un seul but de l’adversaire et ce serait les prolongations. Une fois le deuxième but marqué, ça a libéré tout le monde. On a maîtrisé ce match de bout en bout. Félicitations aux joueurs, ils ont rempli leur mission», dira l’entraîneur en conférence de presse d’après-match. Avec son vécu, le coach Lamine Ndiaye sait rester très serein sur son banc de touche. Cela s’est matérialisé par le brillant parcours en Coupe Caf, puisque le Horoya Ac se qualifie en étant invaincu. Après cette qualification acquise avec la manière, la satisfaction se lisait sur le visage de l’ancien sélectionneur des Lions. «Bien sûr, je suis un coach heureux, car quand on gagne on est toujours content. Ce fut le cas aujourd’hui et nous sommes en demi-finale. Le club n’a jamais atteint ce niveau et comme l’appétit vient en mangeant, on ne va pas s’arrêter là», a-t-il confié. Avant de préciser qu’il reste encore du travail : «On va continuer à y croire et à travailler surtout. Tout n’est pas parfait. On le sait, mais je suis très content pour les joueurs.» Seul club subsaharien à ce niveau des compétitions de la Caf, le Horoya devra se battre contre l’Afrique du nord bien représentée avec deux clubs marocains, le Hassania Agadir et la Renaissance Sportive de Ber­ka­ne, un club égyptien, le Pyramids Fc. Vainqueur de la Ligue africaine des Champions avec le Tp Mazembe, le technicien sénégalais, arrivé en novembre dernier pour un contrat de 3 ans, rêve forcément d’écrire une page au sein du club guinéen. Matchs aller le 3 mai, matchs retour le 10 mai.
Avecguineemail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here