PARTAGER

Mortada Mansour, président du Zamalek d’Egypte, a ouvertement menacé le Marocain Faouzi Lekjaa, président d’honneur de la Rs Berkane et patron de la Fédé marocaine, à seulement quelques jours de la finale de la Coupe de la Caf entre les deux clubs. Ambiance.

Mortada Mansour, le président du Zamalek d’Egypte, a envoyé un sacré message à Fouzi Lekjaa (président d’honneur de la Renaissance sportive de Berkane) à quelques jours des finales de la Coupe de la Caf entre les deux équipes (l’aller le 19 mai à Berkane et le retour le 26 mai en Egypte). «Quand je vois que les joueurs sfaxiens ont été réveillés par des sonnettes d’alarme à 5h du matin le jour de la demi-finale retour, je ne pense pas que ce soit digne des Marocains», lance le dirigeant égyptien.
En effet, à 5 heures du matin, des sonnettes d’alarme ont retenti dans le lieu de résidence des Tunisiens. Ces derniers ont ensuite agressé l’arbitre de la rencontre ce jour-là avant de saccager les vestiaires du Stade municipal de Berkane.

«Attention de ne pas gâcher les
relations maroco-égyptiennes…»
«Ce que tu vas faire là-bas, nous le ferons ici. J’espère que lorsque nos joueurs iront au Maroc, ils seront traités d’une manière digne de l’Egypte et du Zamalek», a poursuivi Mansour d’un air menaçant. «Attention ne gâche pas les relations maroco-égyptiennes Faouzi ! Attention ne gâche pas les relations entre les clubs marocains et le Zamalek Faouzi ! Je te préviens et je ne plaisante pas», conclu-t-il de manière ferme. Le ton est donné !

Les deux finales sous contrôle de la Caf
En tout cas, la demi-finale houleuse de la Coupe de la Caf entre la Rs de Berkane et le Cs Sfaxien est restée dans toutes les mémoires. Un scénario que souhaite à tout prix éviter le président de la Caf, Ahmad Ahmad.
Du coup, le patron du football africain veillera à tous les détails de la finale de la Ligue des Champions d’Afrique entre le Wydad de Casablanca et l’Espérance de Tunis, et ce aussi bien pour le match aller que pour le match retour, prévu le 31 mai à Tunis, rapporte le journal Al Ahdath Al Maghribia du lundi 13 mai.
La Caf a ainsi décidé de mettre en place une Task force, qui sera chargée de superviser les préparatifs pour les finales aller et retour de la C1 africaine. La Task force devra notamment se rendre au Maroc afin d’inspecter le complexe sportif Moulay Abdellah, qui accueillera la finale aller, ainsi que le terrain d’entrainement.
Ce n’est pas tout. Cette commission devra également superviser l’hôtel où devra loger l’équipe tunisienne, afin d’éviter le scénario berkani lorsqu’une alarme a retenti à 5 heures du matin dans l’hôtel où dormaient les joueurs du Cs Sfaxien.
La même visite se fera également à Tunis afin de veiller sur les préparatifs de la finale retour, prévue le 31 mai sur la pelouse du stade de Radès, dans la banlieue de Tunis, tout en prenant au sérieux les menaces de violences proférées par les ultras tunisiens de l’Es Tunis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here