PARTAGER

En ce début de compétition à la Coupe des Confédérations 2017, c’est l’assistance vidéo qui alimente le plus les débats. Les avis divergent sur l’expérimentation du Var (Video Assistance Referee) par la Fifa.
C’est le match Chili-Cameroun de ce dimanche qui a enflammé les débats autour du Var. Par trois fois, l’arbitre central a dû faire appel à la vidéo pour valider ou non des actions. Ce qui a frustré les Sud-Américains notamment lors de leur ouverture du score (finalement refusée) avant la pause et au moment d’inscrire le second but. Les réseaux sociaux ont largement commenté cette rencontre.
Du côté de la Fifa, on affiche une satisfaction. «Je suis ravi des résultats obtenus par l’arbitrage vidéo jusqu’à aujourd’hui. On a pu constater toute l’aide que l’assistance vidéo peut apporter aux arbitres pour prendre la bonne décision. C’est ça le rôle de l’arbitrage vidéo. Les tests menés lors de cette Coupe des Confédérations nous aident à améliorer les procédures et à ajuster la communication. Ce que les fans attendaient depuis de longues années devient enfin réalité. C’est une épreuve charnière. L’assistance vidéo est l’avenir du football moderne», a indiqué Gianni Infantino, sur le site de la Fifa ce lundi.

Précision de la Fifa : «Aucune enquête» ouverte contre Infantino
La Fifa a assuré mardi qu’il n’y avait «aucune enquête préliminaire ni aucune procédure» ouverte contre son président Gianni Infantino, alors que des sources concordantes en évoquaient une, concernant son rôle éventuel dans l’élection à la présidence de la Caf. Maria Claudia Rojas, nouvelle présidente d’une des deux chambres de la justice interne de la Fifa, «a confirmé que tous les dossiers en suspens lui ont été transmis et qu’il n’y a aucune enquête préliminaire ni aucune procédure ouverte concernant» Gianni Infantino. «Il est dans l’intérêt de la Fifa que le travail de la Commission d’éthique ne soit perturbé par aucune conjecture», ajoute l’instance mondiale du foot, qui de ce fait «n’apportera plus de commentaires sur des spéculations dénuées de fondement».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here