PARTAGER

La Coupe du Sénégal sera très disputée ce dimanche, car opposant deux équipes qui en rêvent. Teungueth Fc devant effacer 42 ans de disette d’une équipe rufisquoise, et Gorée voulant renouer avec dame Coupe 23 ans après.

Supporters, joueurs et staff entonnent le même refrain : une victoire de Teungueth Fc en finale pour un 2ème titre de Coupe du Sénégal pour la vieille cité. L’équipe fanion de la ville joue en effet dimanche la finale de la 49ème édition de la Coupe du Sénégal. «Centre de Assane Paye, but de Ataya Ndoye !» C’est la séquence qui avait permis à Rufisque d’inscrire son nom au palmarès de la Coupe nationale en 1977. La mythique équipe du Saltigué l’emportait par 1 à 0.
Que de tentatives infructueuses depuis lors pour le football rufisquois. Le Saltigué, pour sa 2ème finale en 1988, n’avait pu rééditer l’exploit, s’inclinant devant la Linguère portée par le portier international Samba Fall. L’unique but du match, inscrit par le remplaçant Sylvain Valera, avait suffi au bonheur des Saint-louisiens. L’Asc Médiour butait elle aussi en finale en 2006 sur l’Us Ouakam, victorieuse grâce au but de Meïssa Binta Ndiaye (1 à 0).
Aujourd’hui, c’est au tour de Teungueth Fc qui joue la toute première finale de son histoire de tenter de faire comme le Saltigué en 1977.
Pour cette finale qui se joue au stade Lat Dior de Thiès, les Rufisquois sont plus qu’optimistes. «En 1988, j’avais assisté à la finale contre la Linguère et j’espère que cette fois-ci la Coupe nationale ne nous fuira pas», prie ardemment Badou Ndoye, un chauffeur de taxi venu suivre la dernière séance d’entraînement de la bande au capitaine Malick Ndoye. «Qui dit finale dit fête, mais au-delà de l’aspect festif nous devons créer de l’énergie pour être le 12ème homme qui va permettre à Teungueth Fc de remporter la Coupe», a expliqué El Hadj Omar Keïta, membre du comité des supporters Allez Rio. «Nous les supporters nous nous préparons. Actuellement, on est à 49 cars déjà acquis et l’objectif c’est de faire le déplacement avec 100 cars pour cette finale pour laquelle toute la ville est derrière l’équipe», a enchaîné M. Keïta qui s’est exprimé jeudi à la fin de l’entraînement de l’équipe au stade Ngalandou Diouf. Allez Rio était au stade pour transmettre ses encouragements et prières à l’équipe. Un «beau geste», selon le coach Souleymane Diallo. «Ensemble, nous pourrons marquer l’histoire du football rufisquois», a-t-il relevé suite aux discours des supporters qui espèrent une victoire sur l’Us Gorée, une équipe qui a du vécu en Coupe du Sénégal.

Gorée couronnée 23 ans après ?
En effet, les Insulaires, couronnés à quatre reprises (1965- 1972- 1992 et 1996), jouent leur 11ème finale de Coupe du Sénégal. Ils se sont aussi inclinés en finale en 1967, 1968, 1978, 1998, 2001 et 2010. Alors, 2019 serait-elle la bonne ?
En tout cas, c’est la prudence du côté de l’équipe rufisquoise. «C’est une équipe qui a l’habitude de jouer des finales, mais Tfc est une équipe qui est assez mature aujourd’hui, même si elle n’a fait que 3 ans en Ligue 1. C’est notre jeunesse qu’on va utiliser pour venir à bout de cette équipe assez expérimentée», a dit à ce sujet le coach de Tfc.
L’équipe rufisquoise, qui devance l’Us Gorée au classement final de la Ligue 1, l’avait battue à l’aller avant de concéder le match nul au match retour. Dimanche, Thiès vivra sans doute une finale très ouverte entre le 6ème et le 9ème de la Ligue 1.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here