PARTAGER

Mbour Petite Côte a remporté la 57ème édition de la Coupe du Sénégal jouée ce samedi au stade Senghor. Ce qui lui ouvre les portes de l’Afrique avec la Coupe de la Caf qu’il va disputer la saison prochaine. Un petit but a suffi au bonheur de la formation du président Mbaye Diouf Dia qui remporte ainsi son deuxième trophée national après avoir dominé le Stade de Mbour (1-0).

Par Amadou MBODJI

Revenu à Dakar après les événements tragiques de Demba Diop du 15 juillet dernier, le Stade de Mbour, déjà vainqueur de la Coupe de la Ligue, n’a pu réaliser le doublé. La faute à Mbour Petite Côte (Mpc) vainqueur (1-0) du derby mbourois, en finale de la Coupe du Sénégal, ce samedi au stade Senghor. Une finale sous les yeux d’un public peu nombreux confirmant le contexte très spécial de cette 57e édition.
Sur la pelouse, malgré l’absence de rythme dû à l’arrêt du championnat, les joueurs des deux équipes surtout ceux de Mbour Petite Côte ont par moments proposé de belles séquences de jeu. C’est donc en toute logique que les hommes de Badara Sarr vont ouvrir le score.
On jouait la 34e minute quand Mouhamed Pouye déborde son vis-à-vis pour adresser un centre que l’expérimenté avant-centre Mbour Petite Côte, Bénoit Toupane, reprend de la tête pour prolonger le cuir au fond des filets.
Ce sera l’unique but d’une partie remportée logiquement par les hommes du président Mbaye Diouf Dia. D’ailleurs plusieurs fois, Mpc est passé à côté du deuxième but par Bénoit Toupane (51ème mn), élu meilleur joueur de la finale. Pourtant à la 80e mn, le Stade de Mbour est passé à côté de l’égalisation par Ousmane Lamine Ndiour qui rate complètement le cadre. C’est sur cette dernière action que l’arbitre siffle la fin du match. Permettant au Mpc de s’offrir son le deuxième trophée national de son histoire.
Analysant le succès de son équipe, Badara Sarr, entraîneur de Mbour Petite Côte, de préciser : «C’est une finale qu’il fallait jouer tout en rendant un hommage aux victimes du 15 juillet dernier. On va préparer l’Afri­que. C’était un match difficile parce qu’il y avait beaucoup d’appréhensions par rapport au manque de rythme des joueurs. Toutes les deux équipes ont terminé le match sur les genoux. Il fallait donc faire la différence très tôt. On va se reposer et se préparer pour Afrique l’année prochaine.»
Son collègue d’en face, Youssouph Dabo, entraîneur du Stade de Mbour, de déclarer : «On a gagné la Coupe de la Ligue dans une situation dramatique. On a joué cette finale avec moins d’émotion malheureusement, on a beaucoup péché dans la finition. Ce n’est pas à chaque fois qu’on gagne un trophée. Après les événements tragiques de Demba Diop, nous voulions gagner la Coupe du Sénégal pour nos victimes. Mais c’est dommage.»

C’EST DIT… C’EST DIT… C’EST DIT…

Matar Bâ, ministre des Sports : «Le public est venu pour montrer que ce qui s’est passé à Demba Diop n’était pas la règle mais une exception. Nous avions assisté à un match très relevé sur le plan technique. Nous félicitons la Fédération sénégalaise de football. Il faut que les sportifs se donnent la main pour relever les défis qui sont nombreux. On ne peut pas dire que tout est rose parce qu’on est en phase de reconstruction de notre football. Il faut saluer le travail de la Fédération et renforcer les acquis et faire en sorte que les choses bougent davantage.»
Me Augustin Senghor, président de la Fédé foot : «Cette finale, nous avons tenu à la jouer. On le sait, on sort de moments difficiles après les événements tragiques de la finale de la Coupe de la Ligue. Ce sont deux équipes de Mbour qui ont joué la finale pour boucler la saison. C’est un moment d’hommage pour toutes ces victimes. C’est aussi un moment pour conscientiser tous les acteurs pour que cela ne se reproduise plus. Cette finale s’est jouée dans un bel état d’esprit entre Mbourois. La leçon qu’on peut tirer est que Mbour a dominé cette saison les compétitions nationales. Cela prouve que c’est un département qui est en train de faire des progrès certains.»
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here