PARTAGER

42 ans après, une équipe rufisquoise gagne la Coupe du Sénégal. Teungueth Fc entre ainsi dans l’his­toi­re suite à son succès (1-0) en finale face à l’Us Gorée.

Un seul but, comme à l’accoutumée à l’occasion d’une finale de Coupe nationale pour une équipe rufisquoise, et le sort du match est scellé. Saltigué en 1988 comme Asc Médiour en 2006 s’étaient inclinés sur le plus petit des scores. On n’a pas dérogé à cette règle du but unique dimanche entre Teungueth Fc et l’Us Gorée. Sauf que cette fois-ci c’est au bonheur des Rufisquois comme en 1977 avec le Saltigué. Magistralement servi par Alassane Diouf, Aboubakrine Sall (Bouba) contrôle et bat le portier goréen d’une astucieuse pichenette à la 53ème minute de jeu. Le buteur du jour a d’ailleurs reçu la distinction de ‘’Homme du match’’. Une belle consécration en prime pour Bouba un des artisans de la montée du Tfc de la Nationale à la Ligue 1 entre entre 2014 et 2016 et écarté des terrains pendant plusieurs mois.
Le stade Lat Dior a explosé après ce but dans une folle clameur s’échappant des gradins pris d’assaut par les nombreux supporters de la vieille Cité venus pousser leur équipe au sacre final. Plus rien ne sera marqué pour cette finale ; la première de l’histoire jouée hors de Dakar. L’affaire pouvait se gâter pour les Rufisquois puisque l’Us Gorée a eu une franche occasion d’égaliser à la 78ème minute. Sur une combinaison à trois suite à un coup-franc à l’entrée de la surface, Mor Talla Nguer devançait le gardien Ibra Fall Diakhaté. Le défenseur Ibrahima Mané parvenait toutefois à renvoyer le ballon sur la ligne de but.
L’addition pouvait cependant être plus corsée pour les Insulaires si Madi Fatty et Saikou Conteh avaient fait preuve de réalisme. Entrés en cours de jeu, ils ont mal négocié deux grosses occasions de tuer le match. L’expulsion de Roger Gomis à 10 minutes de la fin du match ayant ouvert des brèches énormes dans la défense goréenne.
«Mes joueurs ont manqué de concentration dans la zone de finition», a regretté sans dommage à ce sujet le coach Souleymane Diallo, ravi cependant «du match costaud» réalisé par ses poulains. «Nous avions réorienté notre objectif sur la Coupe et Dieu merci nous l’avons décrochée», a relevé le jeune coach qui a garni son palmarès avec son tout premier trophée.
Teungueth Fc (né des cendres de Diokoul Fc), après 10 ans d’existence, devient la 23ème équipe à remporter la prestigieuse coupe qui ouvre la voie à une participation à la Coupe Caf. De quoi faire jubiler les nombreux supporters ayant fait le déplacement à Thiès.
«Toute la ville et les communes se sont mobilisées pour soutenir Teungueth Fc. Depuis 42 ans Rufisque attendait cette coupe. Maintenant il faut nous préparer pour la Coupe d’Afrique et la municipalité est prête à accompagner l’équipe», a noté le 1er adjoint à la Ville, Boubacar Albé Ndoye, qui a dirigé la délégation de la mairie.
L’entraîneur goréen Sidate Sarr a pour sa part félicité les vainqueurs pour «la victoire amplement méritée» tout en décriant «l’état de la pelouse qui n’a pas favorisé le beau jeu».
Capitaine Malick Ndoye a reçu Dame Coupe des mains du ministre des Sports, Matar Bâ, pour le début d’une folle soirée dans la vieille Cité qui a accueilli ses héros dans une ambiance tout en étincelles.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here