PARTAGER

Les équipes du Jaraaf et de Génération Foot, battues lors des manches aller de la Ligue africaine des champions et de la Coupe de la Caf, continuent de garder l’espoir de se qualifier à l’issue des matchs retour, ont laissé entendre leurs deux entraîneurs dans des entretiens avec des médias locaux. Défait (2-0) par le Wac à Casablanca lors de la manche aller des 16es de finale de la Ligue africaine des champions, le Jaraaf de Dakar sait qu’il doit réussir le match parfait pour garder ses chances de qualification, a dit son entraîneur Malick Daff. «Ce ne sera pas du tout facile, mais il y aura des possibilités qu’on doit exploiter», a expliqué le technicien selon qui ses poulains doivent marquer au moins un but lors de la première période pour espérer revenir à hauteur du Wac et espérer se qualifier. «A l’aller, les joueurs ont manqué de réussite. Nous avons travaillé pour gommer ce déficit», a ajouté le technicien, assurant que le Jaraaf «a tout à gagner» lors de cette rencontre.
Génération Foot, de son côté, «va défendre crânement» ses chances pour passer au prochain tour de la Coupe de la Caf, a souligné son entraîneur Demba Mbaye. «Nous avons une jeune équipe qui a manqué d’expérience, mais nous n’abdiquons pas», a insisté le technicien, disant espérer de cette rencontre qu’elle serve de «déclic» pour son attaque qui ne marque pas beaucoup de buts. L’adversaire de Génération Foot, à savoir Hassania d’Agadir, se trouve de toutes les manières prêt pour la défense de la victoire de la manche aller, si l’on en croit son entraîneur. «Nous sommes prêts pour la bataille et nous avons largement les moyens de supporter la pression», a expliqué l’entraîneur du club d’Agadir, Mustapha Ouchrif.

Adversaire du Jaraaf : Le Wac à Dakar sans son attaquant libérien, William Jebor

L’attaquant libérien, William Jebor, est absent du groupe du Wac de Casablanca (Maroc) devant affronter le Jaraaf sa­medi à Dakar en manche retour des 16es de finale de la Ligue africaine des champions, rapporte un site spécialisé marocain. «Visi­ble­ment, le courant ne passe pas entre Faouzi Benzarti (l’entraîneur du Wac) et William Jebor. Le Libérien a été écarté et n’a pas fait le déplacement avec le groupe au Sénégal», lit-on sur le site. «Jebor serait en conflit avec son coach. Et pour cause, le Tuni­sien serait en colère contre lui, en raison de son attitude à chaque fois qu’il quitte le terrain, cédant sa place à l’un de ses coéquipiers», commente la même source.
Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here