PARTAGER

La Première dame du Zimbabwe, Grace Mugabe, soupçonnée d’agression à Johannesburg, a obtenu l’immunité diplomatique auprès des autorités sud-africaines et a rejoint la capitale du Zim­babwe, Harare.
Grace Mugabe qui figure parmi les favoris pour succéder à son mari, âgé de 93 ans, est sous le coup d’une plainte pour coups et blessures contre un mannequin. Gabriella Engels, 20 ans, affirme avoir été agressée violemment, avec un câble et une prise, par la Première dame dans un hôtel d’un quartier huppé de Johannesburg, le 13 août.
lemonde.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here