PARTAGER

Le Parquet a requis hier 2 ans de prison dont 7 mois ferme contre le militaire français. Mike Teiho comparaissait pour coups et blessures volontaires sur la personne de Omar Watt. Il sera édifié sur son sort le 9 mai prochain. Selon le procureur, la matérialité des faits ne souffre de l’ombre d’un doute. «Mike Teiho a reconnu avoir porté un coup à la partie civile  qui lui occasionné des blessures et une incapacité temporaire de travail de 60 jours», a-t-il affirmé.
Les faits se sont produits le 17 septembre 2018. Au sortir d’une soirée dansante dans une boîte aux Almadies, les militaires français qui étaient au nombre de 5 en sont venus aux mains avec des jeunes Sénégalais. Au cours de cette altercation, le jeune Mike Teiho a administré des coups à Omar Watt.
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here