PARTAGER

La baisse continue des cas positifs au coronavirus a permis au gouvernement de lever toutes les mesures restrictives prises pour couper la chaîne de contamination. Si plusieurs autres pays font face à un rebond, les Sénégalais ont repris leurs habitudes prè-Covid-19 alors que les acquis restent très fragiles surtout à Dakar et Thiès.

Alors que le pays est sur le point de maîtriser de la maladie, la persistance des cas importés commence à devenir une équation. Même s’il y a eu hier une seule personne contrôlée positive à l’aéroport international Blaise Diagne de Diass. Selon le Dr El Hadji Mamadou Ndiaye, «sur 1091 tests réalisés, 24 sont revenus positifs». Il s’agit de 5 con­tacts, 18 issus de la transmission communautaire et un importé.
Par ailleurs, 99 patients ont été déclarés guéris, a informé en outre le directeur de la Préven­tion au ministère de la Santé et de l’action sociale. En même temps, 6 cas graves sont également pris en charge dans les services de réanimation des différents lieux de traitement et aucun décès lié à la maladie n’a été enregistré.
Aujourd’hui, le Sénégal en est à 15 268 cas positifs au Covid-19 depuis le début de cette maladie en mars dernier, dont 13 297 guéris, 314 morts et 1656 personnes sont encore sous traitement. Si 72 districts sanitaires ont enregistré un cas au moins, soit une proportion de 91% (72/79), 51 sont encore actifs dont tous les districts des régions de Dakar et Thiès confirmant que le virus continue à circuler dans ces circonscriptions. En outre, le taux d’occupation des lits est en moyenne de 16 % à Dakar, 5,2 % dans les autres régions et 4,9 % dans les sites de prise en charge extrahospitalière. En outre, le taux d’attaque cumulé S10-S40 à l’échelle nationale est de 90 cas pour 100 000 habitants, selon le Msas, qui rappelle que l’âge moyen des personnes décédées est de 67 ans avec un minimum à 19 ans et un maximum à 95 ans. Avec un taux de positivité de 1,62 % à la date du 8 octobre dernier et de létalité de 2,06 %, ces chiffres confirment la tendance baissière des cas positifs alors que la plupart des pays occidentaux font face à une nouvelle vague de contamination.

Dakar et Thiès, foyers actifs
Quid de la répartition des cas par sexe et par tranche d’âge au Sénégal ? D’après des données du Msas, la tranche d’âge 20-39 ans enregistre le plus grand nombre de cas positifs (33 %) et le ratio homme/Femme est de 1,4 traduisant un nombre de cas confirmés légèrement plus important chez les sujets de sexe masculin (59%). Par contre, les personnes vulnérables, âgées de 60 ans et plus, représentent 21% des cas confirmés à la date du 8 octobre dernier. Après sept mois de pandémie, le Sénégal entrevoit le bout du tunnel incitant les autorités à lever les dernières restrictions même si le relâchement commence à gagner les rangs avec le port du masque devenu facultatif dans les rues et les transports en commun. Pourtant, les acquis restent très fragiles….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here