PARTAGER

Vice-président de la Fifa, Victor Montagliani, qui dirige un groupe de travail que la Fifa a chargé de traiter les conséquences de la pandémie du Covid-19 sur le football, précise que la Fifa sera amenée rapidement à décider du report de toutes les rencontres entre équipes nationales initialement prévues en septembre, octobre et novembre. Et cela, en raison des restrictions de voyage liées à la pandémie du coronavirus.
«Je pense que cela va être un défi, non pas tant en raison des problèmes de santé dans le monde et des divers degrés de préparation, mais surtout en s’engageant à voyager à l’étranger dès le retour des activités», indique le Canadien. Qui ajoute : «Je pense que le football national est une priorité. Septembre est toujours dans les cordes, mais je dirais que je ne suis pas sûr qu’il soit là sur une base solide suivant la tendance actuelle.»
En clair, il faudrait attendre le début de l’année 2021 avant de voir un match international officiel inscrit au calendrier. Du coup, de nombreuses rencontres de­vraient donc être reprogrammées pour 2021. C’est le cas des quatre dernières journées des éliminatoires de la Can 2021 prévues entre les deux dates Fifa de septembre et octobre. Conséquence : la Can camerounaise prévue en janvier-février serait dans ces conditions sérieusement menacée.
Pour rappel, la Caf a décidé en début du mois, de reprogrammer les éliminatoires de la Can 2021 jusqu’en automne. Et ce, en raison de la décision de la Fifa de reporter tous les matchs internationaux prévus initialement en juin, pour éviter tout risque de propagation du coronavirus.
Avec pressealgerie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here