PARTAGER
Me Oumar Youm, ministre des Transports.

Le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, Me El Hadj Oumar Youm, a annoncé hier, la reprise des activités de transport interurbain. Me El Hadj Oumar Youm a informé lors d’un point de presse que «les gares routières seront principalement autorisées à fonctionner», à partir de dimanche prochain.

Les transporteurs interurbains, qui étaient dans tous leurs états, peuvent maintenant retrouver le sourire et pousser un ouf de soulagement. Les autorités ont répondu à la demande par rapport la reprise de leurs activités. Dans le cadre d’un plan de reprise validé, le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement a décidé de mettre en place «de nouvelles conditions de déplacement des populations». Celles-ci, d’après Mme El hadj Oumar Youm, sont prises «tout en garantissant le respect des mesures édictées par les autorités sanitaires afin d’endiguer la propagation du virus». Hier, lors d’un point de presse, il a informé que «les gares routières seront principalement autorisées à fonctionner». Pour la région de Dakar, Me Youm renseigne qu’il s’agit principalement des gares routières de Rufisque et des Baux Maraîchers qui sont celles dites «officielles». Selon le ministre, à côté de ces gares, il a été fait «un inventaire des ‘’horaires’’ connus». A ce propos, il informe qu’il est prévu de travailler avec  les acteurs afin de les identifier. Avec les nouvelles dispositions, indique Me Youm, «les gares ainsi que les ‘’horaires’’ vont officier sur autorisation du ministère des transports». En termes plus clairs, «tous les transports sont tenus d’organiser les départs et les arrivées de leurs véhicules à partir des gares et des «horaires» identifiés à cet effet». Dans le cadre de cette réorganisation du transport dictée par le Covid-19, le ministre en charge de ce secteur affirme que désormais, «les gares routières auront des heures d’ouverture et de fermeture à discuter avec les acteurs et les exploitants». Et Me Youm de déclarer : «J’estime qu’à 20 heures une gare routière devrait être fermée pour permettre de procéder au nettoiement et à la remise en ordre pour que la gare puisse être fonctionnelle dans les heures qui seront convenues.»

Nettoyage des véhicules exigé
Dans cette série de mesures, il a été également décidé que «toute sortie ou entrée d’une gare urbaine officielle par un véhicule est assujettie au remplissage d’un manifeste dument tenu à cet effet par le déclarant responsable de la dite gare». Le ministre précise que «le nom et le prénom de chaque passager, les références de sa carte nationale d’identité, son lieu de destination, son numéro de téléphone seront consignés». Et précise-t-il «le gestionnaire de la gare devrait s’assurer de la bonne tenue du manifeste qu’il présentera immédiatement sur demande des autorités habilitées». Me Youm annonce aussi qu’une «équipe sanitaire et le service d’hygiène disposant de matériel nécessaire seront pré-positionnés par le ministère dans les gares officielles et les «horaires» identifiés». Par ailleurs, il souligne que la mesure de nettoyage des véhicules reste en vigueur. Ainsi, les transporteurs sont tenus de veiller au nettoyage des véhicules avec «les produits appropriés avant d’accueillir à leur bord des voyageurs, de s’assurer du lavage de leurs mains avec du savon et de l’utilisation de gel antiseptique ainsi que le port systématique du masque». Quant aux voyageurs, le ministre a déclaré qu’ils «sont obligés de se soumettre à l’opération de prise de température organisée avec l’appui des services du ministère de la Santé». Il recommande toutefois «aux populations d’éviter les déplacements non essentiels, particulièrement les personnes qui présentent les symptômes de la maladie à Coronavirus».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here