PARTAGER

La guerre contre le Covid-19 semble se mener au Sénégal avec une stratégie copiée d’ailleurs. On a attendu que d’autres pays décrètent le port obligatoire de masques pour que les Sénégalais se le voient imposer. On pense élargir le couvre-feu, alors qu’il est déjà bafoué ailleurs. Or la Mauritanie vient de montrer que seules des décisions draconiennes pourraient arriver à bout de la pandémie. D’ailleurs, les autorités connaissent les plus grandes zones d’exposition, mais semblent hésiter à agir. Or, comme disait Poutine en Syrie, «des petites frappes ne gagnent pas une guerre».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here