PARTAGER

Djibril Bâ a procédé, mardi dernier, à une remise d’équipements à la Croix Rouge dans le cadre de la riposte contre le Covid-19. Ce lot distribué par ce cadre de l’Alliance pour la République aux Parcelles Assainies est composé de masques, de javel, de savons, de gels hydro-alcooliques, entre autres. Mais aussi, la fête de la Tabaski ayant coïncidé cette année par la crise sanitaire et ses effets économiques et sociaux, le responsable du parti présidentiel a mis à la disposition d’une cinquantaine de familles démunies des Parcelles Assainies des kits alimentaires composés de pommes de terre, d’oignons, etc. «Je l’ai toujours fait, surtout en cette période de Tabaski, mais aussi à diverses occasions comme Pâques, la Korité», a-t-il dit face à la presse. Et il ajoute : «Cette initiative vient à son heure, dans un contexte marqué par une crise sanitaire et sociale sans précédent dans l’histoire de l’humanité. Je ne bénéficie d’aucun poste de responsabilités nominatives ou électives, mais je compte m’investir dans le social à l’image de mon leader, le président de la République Macky Sall, qui place le bien-être des populations au cœur des politiques publiques.» M. Bâ rappelle, en effet, que le chef de l’Etat a «offert 3000 moutons» aux populations vulnérables. Et cela, estime-t-il, «après avoir impulsé une distribution salutaire de denrées alimentaires à 1 100 000 ménages vulnérables dans 554 communes du Sénégal». Pour lui, c’est cela «un Sénégal en voie d’émergence». Djibril Bâ a, dans ce sens, invité ses camarades de parti à «penser à la population s’ils veulent aider le chef de l’Etat dans sa politique». Du côté des familles ciblées, c’est un grand soulagement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here