PARTAGER
Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé

Malgré la gravité de la situation à Dakar, les autorités médicales ne semblent pas montrer des signes pour corriger leur plan de riposte contre la pandémie qui poursuit sa progression. En attendant, le Msas est en train d’identifier et de mettre aux normes des sites additionnels de prise en charge extrahospitalière à Dakar et dans les autres régions.

Que dire ? Le bilan des cas de décès ne cesse s’alourdir. Avec trois nouveaux décès enregistrés lundi, le Sénégal compte désormais 89 personnes qui ont succombé au coronavirus. Cette nouvelle réalité interpelle même si les autorités médicales s’abstiennent de donner des explications à propos de cette situation qui devient de plus en plus explosive.
Par ailleurs, la maladie ne connaît pas de décrue. Sur 1 045 tests réalisés, 64 sont positifs. Parmi ces nouveaux patients, 51 sont issus des contacts suivis par les services du ministère de la Santé et de l’action sociale, 13 cas proviennent de la transmission communautaire. Ils ont été recensés à Touba et dans la région de Dakar dont la situation épidémiologique devrait pousser l’Etat à procéder à des réajustements sur le plan de la riposte. Mais le statu quo perdure alors que les chiffres sont effrayants : Par exemple, entre le 19 et 24 juin, 495 cas confirmés de Covid-19 ont été enregistrés au Sénégal au niveau de 55 districts sanitaires. Soit une proportion de 70%. Evidemment, Dakar-Ouest (885), Dakar-Nord (806), Dakar-Sud (798), Dakar-Centre (813), Mbao (212), Yeumbeul (105), Guédiawaye (279), Pikine (140), Rufisque (168) sont entre autres les districts les plus frappés par la pandémie. Sans entrer dans les détails, le ministère de la Santé a annoncé l’élaboration et la validation des nouvelles stratégies de surveillance et de prise en charge des cas de Covid-19 et la poursuite de l’identification et de la mise aux normes de sites additionnels de prise en charge extrahospitalière à Dakar et dans les autres régions. Une façon claire aussi de reconnaître la persistance de la maladie.
Ces chiffres devraient émouvoir les Sénégalais dont certains ont décidé de mépriser l’observation des gestes barrières comme le port du masque ou la fréquentation des lieux publics interdits. En toute impunité.
Il faut savoir que 93 patients sortis hier des centres de traitement des épidémies. Par contre, 23 qui sont dans un état grave sont pris en charge au niveau des services des urgences.
A ce jour, le Sénégal a enregistré 6 034 cas positifs au Covid-19 dont 4 046 guéris, 89 morts, et 1 898 personnes encore sous traitement, rappelle le directeur de Cabinet du ministre de la Santé et de l’action sociale, Dr Aloyse Waly Diouf, qui n’a pas manqué d’exhorter les citoyens à respecter les mesures édictées par les autorités sanitaires afin d’endiguer la progression de la maladie à coronavirus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here