PARTAGER

Au nom du respect des mesures barrières édictées par les autorités sanitaires et sécuritaires, Idrissa Seck a décidé de ne pas assister à la levée du corps de son cousin et «presque père» Alioune Badara Niang. Ce membre fondateur du Pds est décédé dimanche à l’hôpital Principal.

Idrissa Seck absent de la levée du corps de Alioune Badara Niang, décédé dimanche. Voilà une information qui susciterait moult commentaires et interrogations. Mais le président du parti Rewmi a préféré anticiper parce qu’après la perte d’un cousin aussi proche, c’est sans doute le poids social qui lui dicte une telle attitude. «En application des gestes barrières et de la règle concernant la non-participation à tout rassemblement de plus de 10 personnes, j’informe l’opinion que je ne serai pas présent à la levée du corps de mon cousin Alioune Badara Niang, prévue demain (aujourd’hui) à l’hôpital Principal», a écrit l’ancien Premier ministre dans un communiqué.
Il renouvelle d’ailleurs son appel aux populations sénégalaises à observer les mêmes règles pour «augmenter nos chances de vaincre la pandémie qui réapparaît même dans des pays qui croyaient avoir pourtant réussi à la maîtriser». Et il ajoute : «Je comprends l’immense vent de tristesse et de compassion qu’a soulevé le rappel à Dieu de Badara auprès de ses amis et compagnons d’ici et de l’extérieur comme en attestent les prières et témoignages reçus, dont ceux émouvants des compagnons de Ben Bella, du Professeur Abdoulaye Bathily, de ses fils Doudou et Karim Wade, de son fils Ameth Saloum Dieng et de tant d’autres. A tous, je renouvelle mes condoléances et mesure leur peine qui n’est pas moindre que la mienne. Qu’il plaise à Allah d’agréer et de récompenser leur soutien devant cette douloureuse épreuve ! Qu’il Lui plaise aussi d’envelopper dans Son Pardon et Sa Miséricorde, mon cousin, ami et presque père Badara !»

Alioune Badara Niang et Coumba Marie-Louise Niang exclus du Pds pour avoir soutenu Idy
Justement, cette proximité de Idy avec ce membre fondateur du Parti démocratique sénégalais n’a jamais fait défaut. Le défunt président du Conseil d’administration d’Amsa Assu­rances Sénégal a sacrifié son amitié avec Abdoulaye Wade pour soutenir son jeune cousin dans l’affaire des chantiers de Thiès. En juillet 2005, il avait même adressé une longue lettre au Président Wade, l’invitant à se soustraire de l’emprise des faucons de son entourage pour jouer la carte de la réconciliation. C’est d’ailleurs ce soutien au maire de Thiès d’alors qui a valu au défunt son exclusion du Pds, après plus de 40 ans de compagnonnage avec Me Wade. En août 2005, c’est la section communale du Pds à Bargny qui a prononcé l’exclusion de Alioune Badara Niang et sa fille Coumba Marie-Louise Niang pour avoir mené des «activités fractionnistes». Quant à son fils Condetto Niang, alors administrateur du Fnpj, il avait été rappelé à l’ordre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here