PARTAGER

Au troisième trimestre 2020, le chiffre d’affaires des services d’hébergement et de restauration est ressorti en baisse de 64,8%, comparé à la même période de l’année dernière. Cela, à cause du Covid-19.

Les entreprises d’hébergement et de restauration continuent de subir les conséquences du Covid-19 au troisième trimestre 2020. En effet, explique l’Agence nationale de la statistique et de la démographie, au 3e trimestre, le chiffre d’affaires de ces services a «chuté de 64,8%, comparé à la même période de l’année dernière. Cette situation est consécutive à la diminution du chiffre d’affaires dans les activités de restauration estimée à 71,9% et d’hébergement, 51,9%». Sur les trois premiers trimestres de 2020, précise l’Ansd, «le chiffre d’affaires des services d’hébergement et de restauration a également baissé de 55,2% par rapport à celui de la période correspondante de 2019».
Cette tendance baissière n’a pas épargné les services de transport et d’entreposage, car le chiffre d’affaires de ces services «a connu une réduction de 12,8% en variation annuelle». Cette baisse, renseignent les experts de l’Agence, «est en relation avec la diminution du chiffre d’affaires des services du transport aérien, évaluée à 73,1%, celle d’entreposage et activités des auxiliaires de transport de 14,9% ainsi que le repli du transport terrestre estimé à 10,2%».
Au même moment, il est noté une diminution du chiffre d’affaires des activités des agences de réservation et voyagiste de 87,8% et de location bail de 12,5%. Sur les trois premiers trimestres de 2020, le chiffre d’affaires des services de soutien et de bureau s’est tout de même «redressé de 8,1% par rapport à celui de la période correspondante de 2019».
Cependant, soulignent-ils, «le chiffre d’affaires des activités postales et de courrier a progressé de 20,9% sur la période sous revue. Sur les trois premiers trimestres de 2020, le chiffre d’affaires des services de transport et d’entreposage a baissé de 13% par rapport à celui de la période correspondante de 2019».
Quid du chiffre d’affaires des services immobiliers ? Il est ressorti au troisième trimestre 2020, à en croire l’Indice, «une hausse de 17,1% par rapport la période correspondante de l’année précédente. Cette situation est imputable au relèvement du chiffre d’affaires de la location immobilière et activités sur biens propres de 17,5%. Cependant, il est observé une baisse du chiffre d’affaires des activités des agences immobilières de 37,3%.
Sur les trois premiers trimestres de 2020, le chiffre d’affaires des services immobiliers s’est réduit de 8,2% par rapport à celui de la période correspondante de 2019».
Les entreprises de soutien et de bureau aussi «ont vu leur chiffre d’affaires croître de 10% en variation annuelle. Ce résultat découle de l’augmentation du chiffre d’affaires des activités liées aux ressources humaines de 28,6%, d’enquête et de sécurité évaluée à 6,6% et de soutien aux bâtiments et aménagement paysager de 4,1%.
Le chiffre d’affaires des services spécialisés, scientifiques et techniques a progressé de 8,5% en variation annuelle. Le relèvement du chiffre d’affaires des activités juridiques et comptables de 26,8% et d’architecture, d’ingénierie et technique de 22,6% explique cette évolution. Tout de même, la baisse du chiffre d’affaires des services de la publicité et études de marché de 10,6% a été notée sur la période sous revue. Sur les trois premiers trimestres de 2020, le chiffre d’affaires des services spécialisés, scientifiques et techniques a crû de 0,9% par rapport à celui de la même période de 2019».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here