PARTAGER

Le confinement face à l’épidémie du coronavirus ne touche pas seulement les joueurs de football. Les arbitres sont également logés à la même enseigne. C’est le cas du sifflet numéro 1 sénégalais, Maguette Ndiaye, qui nous fait part de son confinement.

La propagation du coronavirus dans le monde a contraint le monde au confinement. Naturel­lement, la famille sportive ne pouvait être en reste. Et dans ce lot de confinés figurent les footballeurs mais aussi les arbitres dont on ne parle pas souvent et qui font partie des principaux acteurs sur le terrain.
Moins médiatisés, et au même titre que les joueurs, les «hommes en noir» souffrent de la suspension des activités sportives au Sénégal et de par le monde. C’est le cas de l’international sénégalais, Maguette Ndiaye, dont le quotidien est désormais rythmé entre la maison et la salle de musculation.
«On vit cette situation comme tout le monde. Ce qui nous manque, c’est d’aller au terrain et de s’entraîner. Les entraînements se déroulent comme avant, seulement on privilégie la musculation, le gainage du corps, le renforcement. C’est ce qu’on fait pratiquement toute la semaine», raconte l’arbitre sénégalais qui suit le planning d’entraînement de la Fifa.
Face à la santé des sportifs, il dit comprendre naturellement la mesure prise par les autorités sénégalaises, mais également à travers le monde. «On aurait souhaité continuer la compétition parce que c’est notre passion avant tout. Naturellement, ça nous manque. Mais on essaie de faire avec, tout en priant que cela passe rapidement et qu’on puisse retourner sur le terrain», prie Monsieur l’arbitre.

Sans le terrain mais aussi sans ses élèves
Mais au-delà de son statut d’arbitre international, Ma­guette Ndiaye est Professeur d’éducation physique et sportive au lycée Maurice Delafosse de Dakar. Une autre passion qu’il n’a plus la possibilité d’exercer depuis le 16 mars dernier avec la décision du président de la République de suspendre les cours sur toute l’étendue du territoire. Comme quoi ce n’est pas seulement le terrain qui va lui manquer mais aussi ses élèves.
A noter que Maguette Ndiaye a été désigné pour arbitrer le match Ghana-Soudan, à Accra, comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la Can 2021. Il devait être assisté par ses compatriotes, El Hadji Malick Samba (Assistant 1), Serigne Cheikh Touré (Assistant 2) et Daouda Guèye (Quatrième officiel). Son dernier match, avant la suspension des compétitions, aura été celui opposant l’Etoile du Sahel à Wydad Casablanca (1-0) comptant pour le retour des quarts de finale de la Ligue des Champions.
Face à la pandémie, l’arbitre international exhorte au respect des consignes. «La chose est sérieuse. Quand les gens du football mondial se privent de ce qu’ils aiment faire, en particulier le sport, vous savez nettement que c’est très sérieux. C’est certes une situation très difficile, mais il faut faire avec. Il ne faut pas arrêter complétement et faire le minimum pour que la reprise soit facile», conseille le numéro un du sifflet sénégalais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here