PARTAGER

Fortement attendue par les acteurs de la Culture, la réouverture des salles de spectacle ne devrait plus tarder. En effet, après en avoir discuté avec leur ministre de tutelle, la Coalition des acteurs de la musique vient de faire valider auprès de la Direction de la prévention du ministère de la Santé, un protocole sanitaire pour la reprise des activités dans les espaces de diffusion du spectacle vivant.

Fermées depuis le mois de mars, les salles de spectacle ne devraient plus tarder à rouvrir leurs portes. Après les discussions que la Coalition des acteurs de la musique a eues avec le ministère de la Culture et de la communication, il revenait au ministère de la Santé de valider les termes du protocole sanitaire requis avant la réouverture des salles de spectacle. Cette étape vient d’être franchie et selon toute vraisemblance, le Gouverneur de Dakar devrait lever la mesure d’interdiction qui a grandement impacté les acteurs du spectacle vivant. Autorités et représentants des associations et organisations professionnelles du secteur de la musique ont validé un protocole sanitaire. Dans celui-ci, plusieurs situations sont passées en revue et font l’objet d’un protocole bien défini. Au premier plan, le respect des mesures barrières avec le port du masque et la distanciation d’un mètre entre les spectateurs. «Un temps suffisant et nécessaire doit être respecté pour permettre la désinfection et l’aération des locaux avant toute autre utilisation de ces espaces», indique le protocole qui bannit les fumeurs de ces lieux de spectacle pour ne pas accroitre le risque de propagation du virus. Mais aussi l’ouverture et la fermeture des salles sont régulées avec des directives quant au déroulement de l’accueil du public. Pour ce qui est de l’accueil, il est recommandé aux propriétaires de veiller à organiser l’attente (notamment par des files) devant les salles, de façon à ne pas gêner les circulations piétonnes, et à ne pas provoquer de regroupement. En plus, des réservations en ligne, un nettoyage journalier systématique des lieux, sont quelques-unes des mesures recommandées.
Pour ce qui est des restaurants, le protocole stipule que les personnes accueillies doivent avoir une place assise. «Une même table ne peut regrouper que des personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble, dans la limite de dix personnes. Une distance minimale d’un mètre est garantie entre les tables occupées par chaque personne ou groupe de personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble, sauf si une paroi fixe ou amovible assure une séparation physique. Le port d’un masque de protection est obligatoire pour les personnels de ces espaces de snacks ou de restaurants ainsi que pour les personnes de 11 ans et plus qui y sont accueillies lorsqu’elles effectuent des déplacements». Les sanitaires doivent également faire l’objet d’attentions et le protocole demande qu’en plus du respect des distances physiques, que l’eau courante y soit disponible en permanence pour le lavage des mains ainsi que du savon liquide et du gel hydro-alcoolique. Par contre, pour les cinéphiles, les consignes ne se sont pas encore levées puisque le protocole déconseille vivement l’ouverture de ces salles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here