PARTAGER

Ceux qui tenteront de braver l’interdiction de rassemblement pour faire la fête verront les Forces de l’ordre sur leur chemin. Dans un communiqué, le gouverneur de la région de Dakar, Al Hassan Sall, informe avoir donné des instructions à la police et à la gendarmerie pour «veiller à l’application rigoureuse des décisions prises par les autorités pour lutter contre la propagation de la pandémie».

En cette période de fête, le gouverneur de la région de Dakar ne compte pas baisser la garde dans le respect des mesures barrières pour limiter la propagation du coronavirus. Dans un communiqué Al Hassan Sall rappelle «aux populations que face à la courbe de progression préoccupante du Covid-19 dans la région, le respect des mesures barrières reste une impérieuse nécessité». Dans ce cadre, il informe que «la police et la gendarmerie ont reçu instruction de veiller à l’application rigoureuse des décisions prises par les autorités pour lutter contre la propagation de la pandémie». Ainsi, les Forces de l’ordre et de sécurité sont chargées de veiller à «la surveillance systématique des plages et autres espaces concernés pour faire respecter l’interdiction de rassemblement». De même, elles devront intensifier les «opérations de contrôle du port du masque dans les services publics et privés, dans les lieux de commerce et les moyens de transport public». Instruction a été aussi donnée par le gouverneur de la région de Dakar afin que le contrôle soit effectué dans les «débits de boisson pour y faire respecter d’une part l’heure de fermeture édictée, et d’autre part les mesures barrières et autres restrictions».
Avec ces mesures, les autorités veulent lutter contre cette nouvelle vague de coronavirus qui semble être plus virulente que la première avec en moyenne une centaine de nouveaux cas par jour et plusieurs décès. Déjà le 12 décembre, le gouverneur, évoquant la courbe de progression inquiétante dans la région de Dakar, avait annoncé «la suspension de toutes les autorisations exceptionnelles d’ouverture des débits de boisson précédemment accordées sur l’étendue du territoire régional jusqu’à nouvel ordre». Dans la même dynamique, il avait aussi annoncé «la suspension de toute autorisation de faire de la musique, des chants et danse dans les débits de boisson antérieurement accordée jusqu’à nouvel ordre».
Cette sortie du gouverneur de la région de Dakar à travers ce communiqué intervient 48h après le sit-in des acteurs culturels à la Place de la Nation pour demander la reprise de leurs activités. Depuis le début de cette pandémie, le Sénégal a enregistré 18 mille 369 cas positifs au coronavirus dont 16 mille 785 personnes guéries, 1 197 malades sous traitement et 386 décès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here