PARTAGER

Ce mardi, depuis l’Assemblée nationale, le Premier ministre de la France, Edouard Philippe, a confirmé la fin des saisons des sports de contact collectif.

Il s’agit d’un véritable coup dur pour les présidents de club de Ligue 1 qui espéraient une reprise des entraînements le 11 mai, puis un retour du championnat le 17 juin. Désormais, les cartes sont entre les mains de la Ligue qui devra trouver le moyen le moins injuste d’attribuer les places en Ligue des champions et en Europa League, mais également de décider s’il n’y aura pas des descentes et des montées. «La saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment celle de football, ne pourra pas reprendre», a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe ce mardi dans un discours à l’Assemblée nationale, douchant les espoirs des différents championnats interrompus depuis mi-mars en raison de la pandémie. «Pour donner aux organisateurs d’événements de la visibilité, je veux préciser que les grandes manifestations sportives, tous les événements qui regroupent plus de 5 000 participants, et font à ce titre l’objet d’une déclaration en préfecture et doivent être organisés longtemps à l’avance, ne pourront se tenir avant le mois de septembre», a-t-il également déclaré devant les députés. Une annonce qui rend ainsi caduque la reprise de la saison 2020-2021 de Ligue 1 dès le 23 août, date privilégiée par la Ligue de football professionnel (Lfp). Reste alors à définir les classements finaux.

Réunion décisive de la Lfp ce jeudi
Qui sera relégué ? Qui sera promu ? Qui se qualifiera en Europe ? Tant de questions qui se posent et qui sont pour le moment sans réponses, même si le président de la Fff, Noël Le Graët, a dévoilé quelques indices évoquant un arrêt à la 27e journée, avec deux relégations. Dans le même temps, la Lfp vient de communiquer officiellement sur l’arrêt de la saison. Elle précise également qu’une nouvelle réunion du Conseil d’administration aura lieu jeudi, avant une Assemblée générale. «Réuni ce 28 avril, le Conseil d’administration de la Lfp a pris acte des déclarations du Premier ministre Edouard Philippe. Comme depuis le début de cette crise sanitaire, la Lfp suivra strictement les consignes du gouvernement et des autorités sanitaires. Le bureau du Conseil d’administration se réunira le 30 avril pour étudier les conséquences sportives et économiques des mesures annoncées par le Premier ministre. Ce bureau sera suivi d’un Conseil d’administration qui devra décider formellement de l’arrêt de la saison 2019-2020 et convoquer ensuite une Assemblée générale de la Lfp», annonce la Ligue dans un communiqué.
Avec Senego

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here